PokeWifi Index du Forum
  S’enregistrer  Index   Portail  - FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
[Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PokeWifi Index du Forum -> pokemon -> creations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 16:22 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Tout ce que je sais,
C'est que tout n'est pas à vendre.
Mais plus je grandis moins je sais,
Et j'ai vécu tellement de vies,
Bien que je ne sois pas vieille.
Et plus je vois, moins je grandis,
Moins j'ai de graines plus je sème,


Puis je te vois attendant là,
Ne voulant plus de moi ma soeur,
Et tout ce que je peux faire c'est essayer.

Je regrette d'avoir vu toutes les réalités,
Et tous les gens vrais ne sont pas vraiment vrais du tout.
Plus j'apprends plus je pleure.
Comme je dis au revoir à un mode de vie.
Je pensais que je l'avais conçu pour moi.

Puis je te vois attendant là,
Ne voulant plus de moi ma soeur.
Et tout ce que je peux faire c'est essayer.

Essayer et je suis déterminée !

Tous les moments que nous avons déjà passé,
Nous essayons de revenir et de les faire durer.
Toutes les choses que nous voulons que chacun soit,
Nous ne le serons pas...

_______________________________________________________________________________________________


*Chapitre 1 : Un bouleversement dans une vie paisible !*

Une nuit calme et douce... Pas si différente des autres nuits... Une grande maison, sur le haut d'une petite colline... En s'approchant du portail, on put voir des poubelles remplies de toute sortes de choses... Mais surtout de victuailles non consommés. Une ombre se faufila vers les ordures... Peut-être un Pokemon errant, venant pour piller les restes ? En remontant l'allée, vers la porte, on put voir joncher sur le sol, des cotillons et quelques confettis... En franchissant la porte, on remarqua que tout était d'un calme olympien... Pas un bruit. La fête devait être terminé depuis longtemps. Des photos... Un jeune homme et une jeune femme, habillés pour une cérémonie de mariage, bras dessus, bras dessous, et le regard heureux, souriaient. A côté, les deux mêmes jeunes gens, portant un bébé chacun dans leurs bras. Plus bas, de nombreuses photos de deux petites et très jolies filles, se ressemblant comme deux gouttes d'eau, jusqu'à leurs yeux vairons, s'amusaient et riaient. Sur une table dans un coin, on pouvait voir d'autres photos, mais de Pokemons, et de trophées de championnats. Des badges soigneusement accrochés sur magnifique cadre... Il y avait aussi, pleins de diplômes de recherches Pokemon et des articles affichant le même jeune homme mais beaucoup plus jeune, avec, à côté de lui, un autre homme assez âgé, et un Noctali, assit près d'eux.

En observant tout cela, on pouvait imaginer, à quel point la vie devait être paisible pour cette famille... Et pourtant... Une ombre menaçante qui entra et ressorti comme un courant d'air... Un cri... La lumière violente fit tout d'un coup place à cette douce obscurité. Des pleurs... Une alarme... Des gyrophares... Une disparition...

Personnages. ( Je signale que les images que j'ai prise sont juste pour illustrer certains de mes persos et ne sont pas le reflet exact des personnages dans ma fic'. Je suis en train de faire une adaptation Bande Dessinée que je mettrais plus tard sur le forum. )

Héroïnes :


Satine Chen.

Fille de Régis et Megu Chen. Elle eut une petite enfance paisible, avec sa soeur jumelle, Savanah. Malheureusement, une tragédie arriva... Le soir de leurs 6 ans, Savanah fut enlevée. Malgrè les recherches de leurs parents, ils ne la retrouvèrent pas... Ils perdirent vite espoir. Depuis ce jour, la vie chez les Chen n'était plus comme avant, il y reignait un lourd et triste climat. Il faut dire aussi que peu après la disparition de Savanah, la mère de Satine mourut de chagrin... Pour le père de Satine, sa fille est tout ce qu'il lui reste...


Savanah Chen.

Soeur jumelle de Satine. Savanah fut enlevé par le docteur Yung. On lui mentit pendant 6 ans et endoctrinée. Il lui a fait hair sa propre famille... Il lui a raconté des mensonges en jouant sur les sentiments de la petite fille... Comme quoi, ses parents ne voulaient pas la récupérer, qu'ils ne l'avaient jamais cherché et qu'ils préféraient son autre soeur Satine, à elle... Pourtant en dépit de tout cela, Savanah garda le pendentif que lui avait donné son père. Son ancien "Ying et Yang" vert et jaune. Peut être que malgré les apparences, reste-t-il un minimum de tendresse vers sa famille ?

Famille :


Professeur Régis Chen.

Qui ne connait pas Régis ? Ancien grand dresseur Pokemon, il s'est reconvertit dans les recherches Pokemon. Il a reprit le laboratoire de son grand père et continua ses recherches. Alors qu'il était à Bourg-en-Vol en compagnie du professeur Seko, Régis rencontra une autre chercheuse : Megu. Une rencontre qui a changé sa vie, si on peut dire. Quelques années plus tard, ils se marièrent et eurent 2 filles, des jumelles : Savanah et Satine. Ils vécurent heureux pendant les 6 premières année avec ses filles. Malheureusement, le jour des 6 ans des deux demoiselles, Savanah fut enlevée. Malgré les recherches désespérées des parents, ils ne la retrouvèrent pas... Un an plus tard, Megu mourut de chagrin. Satine est ce qui compte le plus pour lui.


Professeur Megu Chen.

Mère des jumelles et femme de Régis Chen. Elle fut effondrée de chagrin quand sa fille Savanah fut enlevée. Elle était une brillante chercheuse mais à la santé fragile... C'est d'ailleurs la disparition de sa fille qui aggrava son état, et qui, par la suite, l'a fait mourir.


Professeur Sammy Chen.

Grand père de Régis et Arrière grand père de Satine, a prit sa retraite sur les Îles Oranges. Sa retraite ? Heu pas vraiment, il continue ces recherches en douce au fond de sa maison... Il deteste les nouveaux gadgets inventés et ne se fit qu'a ses anciennes machines ! ( ce qu'il lui vaudra quelques problèmes d'ailleurs... ) De plus, le vieil homme, ( oui parce qu'il a dans les 80 ans dans l"histoire.) n'arrive pas à digérer sa vieillesse, et n'aime pas être comparé à un vieillard sénile et infirme !

Rivaux et Méchants :


Clara Ketchum.

Fille de Sacha et d'Ondine Ketchum. Ancienne meilleure amie de Satine... Il semblerait qu'elle ne partage pas les même opinions que Satine...


Jun Ketchum.

Grand Frêre de Clara. Il ressemble beaucoup à son père, physiquement et mentalement... Quelque peu maladroit sur les bord. Il a commencé son voyage initiatique depuis un certain temps deja... Il a 14 ans. Il est obligé de suivre et de surveiller Satine, à la demande de Régis Chen, le père de celle-ci. Malheureusement pour lui... Il devient le souffre-douleur de Satine, qui s'amuse tout le temps à le frapper ou le ridiculiser devant les autres...


Docteur Yung
Le docteur Yung étudiait les illusions Pokemon. Grace à ses illusions parfaites de Pokemon, il pouvait combattre n'importe quel Pokemon. Un jour, il décida de faire venir Sacha, Ondine, Pierre, Flora, Max et le Professeur Chen chez lui, pour montrer l'étendu de sa découverte... Mais ce qu'il voulait surtout c'est que le professeur Chen lui donne le mot de passe pour entrer dans les dossiers informatiques de tout les centres Pokemon et de recherches dans le monde... Pour recceuillir toutes les informations Pokemon et créer l'illusion parfaite, c'est à dire Mewtwo, mais avec des pouvoirs que nul autre Pokemons, même l'original ne pouvait égaler... Le professeur Chen finit par lui donner le mot de passe. Il créa son Pokemon... Pourtant, une sorte de " virus" s'est infiltré dans les données... Le virus en question... est l'illusion de Mew... Cette illusion ne répondait pas du tout à son maître initial, Yung mais aux autres. C'est à dire Sacha et ses amis. Il détruit Mewtwo et se détruit avec pour sauver le monde... Depuis ce jour le docteur Yung voulut se venger des autres, mais surtout du professeur Chen, car selon lui, il était le vrai coupable... Le seul a comprendre... De plus, Chen l'avait humilié et poussé à fuir... Il décida alors de s'en prendre à sa famille... Il apprit pourtant qu'il avait prit sa retraite dans les îles Orange... Ce n'est pas grave, il s'attaqua à son petit fils et ses jumelles. Il voulut les kidnapper toutes les deux mais il ne réussit qu'a moitié son plan... Il avait envoyé un de ses Pokémon illusion pour aller les chercher... Malheureusement pour lui, le Pokémon de Régis, Noctali, veillait sur les enfants et il ne réussit qu'à prendre Savanah. Il endoctrina la petite et fit d'elle une sorte de robot... Il lui raconta des mensonges pour qu'elle haïsse sa famille et qu'elle devienne son pion... Son plan, pour le moment, fonctionnait à merveille !

Alliés et/ou rivaux :


Rose Marine.

Elle utilise principalement des Pokémons de Type feu. Elle vient d'une famille modeste et est plutôt du genre très bien élevée. Sage et réfléchie, elle suivra Satine dans ses aventures.


Constance Marine.

Que se cache-t-il derrière cette mignonne petite bouille? Une chipie? Un monstre? Un léviator?... Petite Soeur de Rose... L'enquiquineuse de service!


Zorah.

Maléfique et sans pitié, elle ne répond qu'au Docteur Yung. Jeune, elle fut abandonnée par ses parents. Yung l'a receuillit et l'éduqua dans le même état d'esprit que Savanah... Elle est d'ailleurs très jalouse de cette dernière et essaye de tout faire pour faillir à ses plans.


Riza.

"Amie" de Savanah. Elle fut enlevée de ses parents au même âge qu'elle. Yung l'enleva pour ses pouvoirs. En effet c'est une télékinésiste et elle l'a beaucoup aidé dans ses expériences. ( plus ou moins contre son grès.) Elle est aussi Albinos, ses yeux sont rouges et ses cheveux blancs. Elle n'aime pas trop la lumière du soleil. Gentille ? Méchante ? Neutre ? Cela reste encore à voir... Je ne vais pas encore tout révéler...


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Ven 27 Juil - 16:22 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 19:38 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

*Chapitre 2 : Premier Pokemon !*

6 ans plus tard...

Une jeune fille au pied d'un arbre, un calepin à la main, dessinait. Elle était tellement prise par sa création qu'elle en avait le visage presque collé à sa feuille.

« Satine !! »

La jeune fille leva les yeux. On y découvrit un doux et joli visage aux traits fins. Ses longs cheveux bruns cascadant sur son dos... Mais le plus étonnant chez cette jeune fille, n'était ni sa beauté, ni ses cheveux magnifiques, c'était plutôt, ses beaux yeux vairons. L'un, était vert et l'autre, marron. Une digression de la nature qui rendait sa beauté encore plus prenante... Satine, referma son calepin et se leva hâtivement. Elle courut vers la grande maison qui se dressait devant elle. Un homme dehors, d'une trentaine d'année, regardait Satine. Les cheveux bruns, quelque peu en bataille et le regard sévère. L'homme portait une blouse blanche, qui laissait entendre qu'il était chercheur.

«- Satine ! Ou étais-tu, bon sang ? Cela fait une bonne heure que je te cherche !

- Désolée papa... Je... j'étais en train de dessiner et je n'ai pas vu l'heure, bredouilla-t-elle.
- Ce n'est pas grave... Tu sais quel jour nous sommes ? »

Satine lança un regard perplexe à son père.

« - Toujours tête en l'air ! C'est le jour pour ton premier Pokemon ! »

Le regard de Satine s'illumina tout d'un coup... Son premier Pokemon ! Comment avait-elle pu l'oublier ?!? On la vit bondir vers l'intérieur de la maison.

Une heure plus tard, Satine était devant la machine qui allait s'ouvrir devant elle et révéler des Pokéballs, mais ce qui était le plus important pour elle, était les Pokemon qui les contenaient. Elle avait fait son choix depuis sa plus tendre enfance ! Satine a toujours été fascinée par les Pokemon plantes... Elle piétinait d'impatience. Son père entra dans la pièce avec une autre jeune fille. Satine la reconnut tout de suite. C'était sa meilleure amie, Clara Ketchum. Elle avait de longs cheveux noirs, attachés en arrière, et de grands yeux bleus lumineux. Satine avait totalement oublié qu'elle aussi devait recevoir son premier Pokemon.

« - Heuuu, Clara ?

- Oui, c'est mon nom, répondit-elle avec un grand sourire, le professeur Chen, enfin, ton père m'a téléphoné pour mon premier Pokemon. »

Satine n'ajouta rien, mais on vit un sourire illuminer son visage.

« - Très bien mesdemoiselles, approchez-vous de la table s'il vous plait...»

Satine regarda attentivement la grande table métallique, dont le fond se déroba bientôt pour faire place à trois Pokéballs. Un écran, derrière celui-ci, s'alluma et on pu y voir les images de trois Pokemon : Salamèche, Carapuce et... Bulbizarre !! Satine n'en pouvait plus, sous les regards atterrés de son père et de sa meilleure amie, elle commença à sauter sur place. Elle était tellement excitée que son père décida de lui demander son choix en premier...

« - Satine ?

- BULBIZARRE !! JE VEUX BULBIZARRE !!! »

Le vieux Régis Chen en fit trois pas en arrière, tellement, elle avait hurlé. Il lui tendit la Pokeball, qu'elle commença à contempler comme un trésor. Ce fut au tour de Clara. Le professeur se tourna vers celle-ci, il n'eut aucun mot à dire, elle répondit :

« - Salamèche ! »

Il lui tendit la Pokeball, qu'elle prit soigneusement. Elle l'a regarda quelques instants et sourit. Satine s'arrêta tout d'un coup de hurler et fixa son regard sur la Pokeball de Clara. Elle sourit.

« - On fera une bonne équipe ! »

Clara ne lui répondit pas. Elle fixa son regard sur ses pieds. Elle lui répondit d'un ton grave :

« - Satine ?

- Oui ?
- Je... Je ne pense pas faire mon voyage initiatique avec toi... Je ... Je suis désolée mais je pense que je vais le faire seule. »

Le visage jovial de Satine fit place à de l'étonnement, et très vite une mine vexée apparut.

« - Hummm, Bien !!! Dit-elle d'un ton sec. Je n'ai pas besoin de toi !! Je suis assez grande pour me débrouiller toute seule. »

Elle se dirigea alors d'un pas conquérant vers la sortie... Quelques secondes plus tard, elle réapparut, et se dirigea vers une autre table, et attrapa un petit agenda électronique rouge.

« - Oublié Pokédex... »

Elle repartit aussi vite... Enfin... Elle revînt... Et se dirigea cette foi vers le fond de la pièce pour y prendre un petit sac vert.

« - Oublié mon sac... »

Elle allait repartir quand son père l'interpella.

« - Tu n'as pas encore oubliée quelque chose ? »

Satine se tourna vers son père, un air songeur... Il lui tendit alors des Pokéballs. Elle se dirigea vers lui et prit les Pokéballs, qu'elle rangea dans son sac. Elle allait repartir mais son père l'interpella encore...

« - Satine ?

- Quoi ? dit-elle d'un ton courroucé.
- Tu ne dis pas au revoir à ton vieux père avant de t'en aller ? »

L'expression de Satine changea. Elle s'approcha de son père, lui déposa un baiser sur la joue.

« - Au revoir papa ! »

Elle tourna, une bonne foi pour toute, les talons et disparut derrière la porte. Bientôt Clara repartit elle aussi et Régis se retrouva seul dans son laboratoire... Ce laboratoire qui, avait été jadis à son grand père, Sammy Chen. Il prit la Pokéball restante et la regarda un instant. Il murmura :

« Savanah...»

Une larme coula sur son visage, il rangea la Pokeball, avec les autres, puis se remit au travail...


Revenir en haut
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 19:39 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

*Chapitre 3 : Un Pokemon et une première mission.*

Dans une salle obscure, un vieil homme assit sur une sorte de grand fauteuil, face à un bureau immense. L'homme avait un visage dur et son regard violet ne témoignait aucune bonté. Entre ce clair obscur, il faisait peur... Seul, son regard pouvait décourager les plus valeureux. Dans la pièce aux dimensions extrêmes, une ombre capuchonnée s'avança vers l'homme. Elle se mit à genoux.

« - Je suis là, Maître. »

C'était une voix d'enfant mais qui restait dure et ferme. L'homme sourit.

« - Très bien, je pense que tu es prête pour ton destin. Je te donne ceci. »

Il appuya sur un bouton, une plate-forme se déroba et un socle apparut. Sur ce socle, reposait une Pokéball. La silhouette s'avança vers celui-ci. C'est alors, qu'elle repoussa sa capuche. Le visage d'une jeune fille aux traits fins se dévoila. Elle avait les cheveux courts et bruns. Ses yeux étaient fermés... Elle les ouvrit alors doucement... On put y voir, deux magnifiques yeux de couleurs différentes... Vert et marron... Par contre, son regard était froid et ne dégageait aucune chaleur... Le regard vide... Elle tendit, comme un robot, sa main vers le socle. Elle prit la Pokéball et l'activa. Une boule de poil marron recroquevillé apparut... Le petit être commença tout doucement à lever la tête vers la jeune fille. On put enfin reconnaître ce Pokémon... Un Evoli. La fille se baissa vers son nouveau Pokemon et lui tendit la main. Il renifla ses doigts et s'avança prudemment. Son nouveau Maître le caressa. Le Pokemon était enfin en confiance avec elle. Elle ressortit sa Pokéball et la fit revenir dedans. Elle se releva et refit face, à l'homme.

« - Bien !! J'ai quelque chose à te demander... Il faut que tu me trouves une certaine personne et que tu fasses en sorte qu'elle ne nous cause aucun problème... Enfin, j'espère que tu me suis... ? Diriges-toi vers Jadielle... Normalement, elle devrait déjà y être... Va ! Et n'oublies pas ce que je t'ai enseigné.

- Bien Maître. »

Elle releva sa capuche et se tourna vers la sortie. L'homme releva la tête, et ajouta :

« - Enfin... L'heure de ma vengeance a sonné... »


Revenir en haut
killua-po[PW]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2007

Messages: 812
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
jeu pokemon/online préféré: diamant
Pokédollars: 876
Moyenne de points: 1,08
Diamant

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 22:43 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Excellente fanfiction Wink
Elle en oublie des choses, Satine Confused
Le suspense est au rendez vous...
Bravo !
__________________________________________________________
Mon code ami Pokémon Perle : 5455 8999 7301
cliquez ici:ici


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 23:44 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Merci <img src=" border="0" class="xooit-smileimg" />

Je mets la suite.

*Chapitre 4 : Colère et souffre douleur...*

Satine était sur la route de Jadielle. Elle avançait d'un pas déterminé et rapide... Sa mine offusquée marquait encore son visage. On peux dire que sa dispute avec Clara avait laissé ses marques.

« Pour qui elle se prend... Cette... Grrrrr... » Grognait-elle entre ses dents.

Au bout d'une bonne heure de marche, elle décida de se reposer. Elle s'assit à l'ombre d'un grand arbre. Elle prit conscience qu'elle n'avait pas encore fait la connaissance de son Pokemon. Avec toute cette colère, elle l'avait complètement oublié. Elle sortit sa Pokéball et la lança. Un Bulbizarre apparut. Il cligna plusieurs fois des yeux puis fixa son regard sur Satine. La jeune fille tendit la main vers son Pokemon. Il s'approcha doucement et l'observa. Le Bulbizarre finit par sauter sur elle et se blottir dans ses bras. Satine rit de bonheur. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas été aussi heureuse. Depuis la disparition de sa sœur en fait... Et la mort de sa mère n'a pas arrangé les choses. Elle regarda Bulbizarre dans les yeux, et lui dit :

« Je pense qu'on va former une bonne équipe ! »

Son Bulbizarre sourit et lui répondit :

« Zaaarrreee !! »

C'est alors qu'elle entendit un bruit venant d'un buisson proche. Alors qu'elle se leva, son Pokemon se mit en position d'attaque... Satine serra les dents, et fixa le buisson... Elle était prête pour son premier combat Pokemon... Pourtant ce ne fut pas un Pokemon qui sortit du buisson mais un garçon... Qui tomba à la renverse... Elle accourut vers lui et l'aida à se relever...

« Ca va ? »

Il leva la tête vers elle. Elle le reconnu. Prise par la surprise, elle le lâcha et il retomba le nez en premier dans l'herbe. Ces cheveux noirs en bataille... Le regard marron et ces lunettes... C'était Jun Ketchum, le frère de Clara... Tout le monde disait que Jun ressemblait beaucoup à son père... Et même un peu de trop... Surtout pour ses gaffes...

« - Jun ? Mais qu'est-ce que tu fais là ? »

Sur le coup le jeune garçon ne sut que gémir de douleur :

« - Aiiiiiieeeee... Ca fait mal... »

Il finit par se relever. Il cligna plusieurs fois des yeux avant de répondre à Satine :

« - Heuuu, si je te le dis ? Tu ne me tues pas ? J'ai juste suivit les ordres moi !!! »

Satine regarda son Bulbizarre, qui s'était endormit. Elle eut alors un soupir en voyant que son Pokemon était en fait un beau fainéant. Après un petit moment, elle refocalisa son regard sur Jun :

« - Je verrais... Alors ?
- Et bien, j'ai reçut un coup de fil de ton père, le professeur Chen... Et... Et... Il m'a demandé de te suivre et te surveiller... Pour éviter que tu fasses des bêtises. »

On vit alors la mine de Satine se décomposer doucement... Son air perplexe se changea soudain en colère. Jun se recroquevilla. Il eut raison, car la seconde d'après, elle l'attrapa par le col et le secoua comme un prunier...

« - IL A DIT QUOI ? IL NE ME SENT PAS CAPABLE DE FAIRE UN TRUC MOI-MÊME ?... »

Pendant ce temps, Jun, qui était secoué dans tout les sens par Satine, essaya de dire :

« JJJJeejeeejjejejeje n'aiaiaiaiiaiai faiiitt quuuuu' obbbbéééiiirrr auuuxxx ordddreees deeee tttonnnn pèèèèreeee... ... ... ... »

Satine le lâcha et il tomba à la renverse... Satine ramena son Pokemon, prit son sac et se remit en route :

« - Quand j'arriverais à Jadielle, il aura le droit à mon coup de fil... Et pas, un des plus plaisant. »

Pendant ce temps, Jun se releva péniblement et ramassa sa casquette qu'il remit en place, puis voyant Satine s'en aller, se leva précipitamment et se mit à courir après.

« Hé !! Attend !! Faut que je te surveille... Enfin, sinon qu'est-ce que je vais dire à ton père ?!?... »

En arrivant près de Satine, il reçut un uppercut dans le menton... Et atterrit dans le buisson le plus proche... Pendant que Jun voyait des étoiles, Satine s'en allait vers Jadielle...


Revenir en haut
killua-po[PW]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2007

Messages: 812
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
jeu pokemon/online préféré: diamant
Pokédollars: 876
Moyenne de points: 1,08
Diamant

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 13:13 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Excellent encore Okay
Mais j'ai l'impression que Satine prend de trop grands airs tout de même pour une fille qui vient de recevoir son 1er Pokémon Mort de Rire
__________________________________________________________
Mon code ami Pokémon Perle : 5455 8999 7301
cliquez ici:ici


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 19:23 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Tu crois quoi, c'est la fille de Régis Chen ! XD Elle ne se prend pas pour de la m*rde cette jeune dresseuse.

Edit du premier post, j'ai ajouté les fiches persos.

*Chapitre 5 : La fin ou le début d'une aventure ?*

Au centre Pokemon de Jadielle.

« - Bonjour que puis-je faire pour vous ?

- Je cherche quelqu’un… »

L’infirmière Joëlle eut l’air étonnée. Une personne assez petite et étrange couverte d’une cape et d’une capuche qui lui cachait le visage venait d’entrer dans le centre.

« - Nous ne sommes pas un bureau des renseignements mais si je peux vous aider… »

L’inconnu tendit une photo à l’infirmière.

« - Non, je n’ai pas vu cette personne…
- Ce n’est pas grave, je vais attendre. »

C’est alors que la porte coulissa et une jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux bleus entra. L’étrange inconnu se tourna, sourit et se dirigea vers l’autre jeune fille pour lui demander :

« - Es-tu Clara Ketchum du Bourg Palette ?

- Heuuuu oui, c’est moi ! Mais qui êtes vous ? Que voulez vous ?
- Je suis dresseur et je veux t'affronter !! Qu’en dis-tu ? »

****


Satine arriva enfin au centre Pokemon de Jadielle. Elle y entra, toujours déterminée à passer son coup de fil… On put y voir aussi derrière elle une chose qui traînait par terre … En fait, c’était Jun que Satine tirait par le pied… Elle le lâcha au milieu du hall et se dirigea vers un des vidéophones… Elle fut arrêtée dans son élan par l’infirmière Joëlle qui lui demanda :

« - Vous ne comptez pas laisser cette chose au milieu du hall ? Nous ne sommes pas dans un cirque ici !! »

Satine soupira, elle finit par retourner vers Jun. Satine avait finalement voulut qu’il la suive jusqu’à Jadielle. Elle lui donna un coup de pied dans les côtes pour le secouer… Il ne bougea pas, elle lui redonna un second beaucoup plus fort que le précédant… Le pauvre garçon se releva en hurlant de douleur… Alors, qu’il se remettait sur ses jambes, Satine retourna près des vidéophones, sous le regard étonnée et courroucée de l’infirmière. Satine commença alors à composer sauvagement le numéro de chez elle… Elle attendit… Bientôt sur l’écran, Régis Chen apparut. Quand il vit que c’était Satine, il sourit.

« - Ha, Satine ! Et bien, je vois que tu es arrivée à Jadielle, saine et sauve… »

Il allait ajouter quelque chose, lorsqu’il remarqua la mine refrognée de Satine… qui prit aussitôt la parole :

« - Dis-moi Papa ? Tu n’aurais pas oublié de me dire quelque chose ?... »

Régis cligna plusieurs fois des yeux d’un air perplexe.

« - Heuuuu, non… Tu as tes Pokéballs, ton Pokédex, ton sac et ton Pokemon… Et bien, c’est tout !!... »

Enuméra-t-il sur les dix doigts de ses mains.

« - ETTTTT…

- Je… Je ne vois vrai…vraiment pas ma chérie… »

C’est alors que Satine attrapa Jun par la joue et qu’elle le montra à son père… Il bégaya :

« - Ha !!! Ca !!! Héhé… Et bien… Heuu… Dis… Ca va Jun ? Alors cette escapade vers Jadielle…

- Ouais, ben ça pourrait aller mieux professeur… Répondit le garçon d’un air maladif. »

Alors que Jun allait commencer une conversation avec le professeur, Satine le repoussa d’un coup de pied violent et reprit sa place… L’air toujours aussi courroucé.

« - Ne me mens pas !!! Je sais déjà tout !!! Jun m’a tout raconté… Tu lui as demandé de me suivre et de surveiller ce que je fais !! Tu l’as peut être oublié ?!?

- Haha !! Ca !!! Et bien, je… je… Enfin tu sais Satine ? La route entre le Bourg Palette et Jadielle est très dangereuse… J’ai juste eut peur qu’…

- ASSEZ !!! JE SUIS UNE GRANDE FILLE MAINTENANT !!! JE VEUX FAIRE MA VIE SEULE ET SANS TON AIDE !!! JE NE SUIS PEUT ÊTRE PAS A LA HAUTEUR DE TES ESPERANCES MAIS…

- TAIS-TOI !! »

Régis venait de perdre patience… Son ton sec fit taire Satine… Il continua mais son expression était devenue dure et son regard effrayant.

« - Comprend moi Satine ! Tu es tout ce qu’il reste de notre famille… Et oui, je suis déçu. Par ton comportement d’abord… Jamais je n’aurais jamais dû te laisser partir… Savanah était beaucoup plus mature que toi… Je veux que tu sois à la maison demain !! Sans discussion ! »

Il coupa la communication. Satine continuait de regarder l’écran d’un air vide. Jun, qui était à côté, se frotta la tête et dit :

« - Et bien, on dirait que je viens de perdre mon job de garde du corps...»

C’est alors que des larmes commencèrent à couler sur le joues de Satine. Jun, qui n’était pas doué avec les filles, prit peur. Après un instant, il posa une main tremblante sur l’épaule de Satine, qu’elle repoussa d’un revers de main. C’est alors qu’elle se leva précipitamment en pleurs et se dirigea vers la sortie du centre. Jun, lui, resta l’air perplexe sur son tabouret. Il se tourna alors vers le vidéophone et décida de prendre les devants…

****


Satine courrait, elle était en pleurs… Elle ne savait pas ou elle allait mais ce qu’elle voulait c’était disparaître… Le sous-entendu de son père était si explicite… Il aurait préféré que Savanah soit la fille qui aurait échappé à l’enlèvement… Son père ne l’aimait pas ? Pourtant… Pourtant… La jeune fille avait l’esprit complètement chamboulé… Elle ne savait plus quoi penser… Au bout d’un certain moment. Elle s’arrêta. Elle était à bout de souffle, et un point aux côtes commençait à se faire sentir… Elle tomba alors à genoux. Ses pleurs avaient diminué mais elle continuait d’hoqueter. Elle se rendit alors compte qu’il faisait nuit dehors… Et les rues n’avaient plus l’air aussi chaleureuse qu’à son arrivée. Elle se leva et tendit l’oreille… Elle cru entendre un bruit. Sa naturelle curiosité la fit se diriger vers le son. C’est alors qu’au coin de la rue, elle vit un combat Pokemon qui, d’après ce qu’elle voyait, avait débuté depuis un moment déjà. Satine reconnu Clara. Elle s’avança alors pour observer le combat. Clara avait envoyé son Salamèche, elle vit que son adversaire avait un Evoli. Satine fronça les sourcils… Il y a quelque chose qui clochait chez le Pokemon adverse de Clara… L’Evoli de son adversaire était très rapide, et même trop rapide… Même le Noctali de son père n’avait pas cette agilité. Satine remarqua alors quelque chose… Le Pokemon utilisa une attaque tonnerre… Donc de type électrique… Un Evoli ne peut pas utiliser ce genre d’attaque… C’est un Pokemon de type normal… Satine leva alors le regard vers l’autre dresseur… Elle ressentit une drôle de sensation…

Satine s’approcha alors doucement du combat, jusqu’à ce qu’elle soit visible. L’inconnu la remarqua et leva la tête vers elle. C’est alors, qu'il rappela son Pokemon, sous le regard étonné de son adversaire ainsi que Satine. Il se mit à courir… Sans plus attendre, Satine se lança à sa poursuite. Clara regarda Satine passer devant elle d’un air étonné… Elle l’appela mais Satine lancé dans sa poursuite ne l’entendit pas. Le fuyard courrait beaucoup plus vite qu’elle et était beaucoup plus agile. Pourtant Satine ne lâcha pas l’affaire. Elle accéléra sa course. Il tourna à droite… à Gauche… De nouveau à gauche… et bientôt, ils sortirent de la ville… Satine était à bout de souffle mais continua sa course… Elle se sentait poussé par l’adrénaline mais surtout aussi par son intuition. Ils arrivèrent alors sur les abords d’une grande forêt. Satine eut alors une idée. Elle décida de courir non derrière mais parallèlement au fuyard. Grâce aux arbres, elle deviendra moins repérable et par chance, elle pourra l’attraper alors, que celui-ci arrêtera sa course.

Son plan fonctionna, l’inconnu ralentit sa course… Satine put le rattraper. Elle sauta sur un rocher et se laissa tomber sur l’autre. Ils firent des roulés-boulés, tout en se donnant de coups de poings et de pieds. Au bout d’un moment, Satine arriva à tirer la capuche de son adversaire. Elle put enfin voir son visage. A sa stupéfaction, elle se retrouva face à… elle !!
Les mêmes yeux, les mêmes cheveux, et le même visage. Elle en tomba en arrière et resta figée un instant… L’autre fille la regardait d’un air apeuré.

« - Co…Comment ? Sa… Savanah ? »

Sa jumelle ne répondit pas, elle se leva et partit en courant. Satine, elle, resta sur place… Trop choquée par sa rencontre… Elle venait de rencontrer sa sœur disparut et, selon les autorités, décédée…

****


Jun avait téléphoné au moins dix fois chez le professeur Chen… Il lui refusait tous ses appels. Jun ne savait plus quoi faire, il décida alors d’appeler à la maison. On décrocha assez rapidement. C’était une jeune femme rousse qui répondit.

« - Oui ?

- Maman ? C’est moi.

- Jun ! J’étais morte d’inquiétude… Alors, comment vas… »

Elle s’arrêta dans sa phrase. Elle avait remarqué la mine morose de son fils.

« - Quelque chose ne va pas ?

- Je… Si, ça va maman. Papa n’est pas là ?

- Heu non, il est en voyage… Tu dois le savoir je te l’ai déjà dit.

- Ha oui… Heuuu… Dis maman ? Pourrais-tu rappeler le professeur Chen et lui demander de me rappeler ici ? Au centre.

- Je veux bien mais pourquoi ? Tu ne peux pas l’appeler directement ? Cela serait plus simple, non ?

- Je… J’ai… Il refuse mon appel… Mais ce… Je n’ai rien fait ! Ce n’est pas moi ! Ne te méprend pas maman ! »

La mère de Jun lui jeta un regard suspicieux.

« - Très bien ! Fais bien attention à toi ! »

Elle raccrocha. Quelques minutes plus tard, une sonnerie de téléphone retentit. L’infirmière allait décrocher mais Jun la devança :

« - C’est pour moi ! »

Il décrocha. Comme prévu, c’était le professeur Chen.

« - Re-bonsoir professeur. »

Régis Chen, comparé à Jun, n’alla pas par quatre chemins.

« - Que veux-tu Jun ? »

Régis avait encore la contrariété de son dernier appel visible sur son visage, ce qui effraya un peu Jun.

« - Je… Je… Vous devriez reconsidérer votre décision par rapport à Satine… Je pense…

- Moi, je ne pense pas ! J’agis ! Je suis son père, je sais ce qui le est mieux pour elle. Fin de la discussion. »

Il allait encore raccrocher, mais Jun l’en empêcha :

« - ATTENDEZ ! »

Chen le regarda, étonné de la réaction de Jun et attendit la suite.

« Vous ne trouvez pas que vous êtes un peu trop protecteur avec elle ? Je veux dire, laissez la vivre un peu ! Vous ne pourrez jamais la retenir éternellement à la maison ! Il faut qu’elle apprenne à vivre et la priver de ses rêves ne fera qu’envenimer les choses. D’accord, vous êtes son père mais au moins, essayez de la comprendre !! Laissez-lui ses chances ! »

Régis resta un moment silencieux, le regard dans le vide.

« - Je n’aime pas revenir sur mes décisions… Pourtant…

- Professeur ne faites…

- Je n’ai pas terminé ! Pourtant, je veux bien lui laisser une seconde chance… Néanmoins, je veux que tu restes avec elle, quoi qu’il arrive ! Je ne veux pas la laisser seule pour le moment… Je n’ai pas changé d’avi… Je pense qu’elle n’est pas encore prête.

- Merci professeur.

- Encore une chose ! J’ai une autre faveur à vous demander. Je voudrais que vous partiez vers les îles Oranges. Je voudrais que vous trouviez mon grand père, le professeur Sam Chen. Satine doit savoir ou il habite. Il va vous donner un colis important, que je veux que vous m’apportiez. Je vous fais confiance…»

Il allait raccrocher… Enfin, c’est ce que Jun pensait… Il ajouta une chose pourtant :

« -Satine a de la chance d’avoir un ami comme toi ! »

Il raccrocha. Un sourire se dessina sur les lèvres de Jun. Il avait réussit… Enfin, il décida de rappeler sa mère, pour lui demander s’il avait une bonne assurance vie… On ne sait jamais avec cette fille !!


Dernière édition par Satine Chen le Sam 28 Juil - 19:25 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 19:24 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

*Chapitre 6 : Vers les îles Oranges.*

Satine était revenue tard au centre Pokemon, si bien que Jun fut inquiet. Elle avait besoin de se remettre les idées en place. En franchissant la porte du centre, Jun bondit vers elle.

« Satine !! Tu es enfin là ! Mais où étais-tu passée bon sang ! »

Satine ne répondit pas, elle avait le regard dans le vide. Jun ajouta :

« Heu, bien ton père est d'accord pour que nous continuions notre aventure. Il nous a demandé d'aller chercher un colis chez ton arrière grand père, sur les îles Oranges. »

Il bomba le torse s'attendant à un geste de gratitude de Satine. Elle n'en fit rien. Elle dit juste :

« Oui. »

Elle passa sa route, demanda s'ils pouvaient passer la nuit ici, à l'infirmière Joëlle. Elle acquiesça et lui donna une clef. Satine partit dans le fond du centre pour disparaître derrière une porte. Jun en resta muet. Satine avait un comportement bizarre...

****

Satine se leva aux aurores. Elle alla s'asseoir sur les marches du centre et attendit Jun... Elle réfléchissait... Elle se remémora ce qui c'était passé la veille. Elle n'osait pas en parler, par peur qu'on ne le croit pas. Elle-même n'était pas sure de ce qu'elle avait vu. Il faisait noir, de plus elle n'avait pas l'esprit très clair. Elle ne voulait surtout pas en parler à son père... Elle craignait sa réaction.

Quelques heures plus tard, Jun arriva.

« - Bonjour ! Dit-il d'un air jovial. Prête pour ta nouvelle aventure ? »

Satine se leva et dit :

« - Je rentre à la maison.

- Quoi ? Après tout ce que j'ai fait ? Tu veux rentrer à la maison ?

- Papa a raison, je ne suis pas encore prête pour mon voyage initiatique... »

Elle se leva et se prépara à repartir vers le Bourg Palette.

« ARRÊTE !! »

Satine se retourna.

« Tu ne vas pas tout laisser tomber comme ça ! Ton père te donne une seconde chance. Je suis sure que tu en es capable et lui aussi, sinon il ne t'aurait pas donné cette chance, tu crois ? Depuis le temps que tu attends ça ! De plus, nous partons vers les îles Oranges, voir ton arrière grand père ! Tu peux considérer ça comme un voyage d'agrément plutôt qu'un voyage initiatique ! »

Satine regarda ses pieds et répondit :

« Je... Je ne sais pas... Je... »

Jun la prit par le bras.

« Tu ne retourneras pas au Bourg Palette maintenant. Je te traînerais s'il le faut ! »

Satine releva son regard vers lui et sourit :

« - Merci Jun ! »

En voyant le sourire de Satine, Jun en rougit. C'est alors, que Satine lui mit une droite. Jun en fit deux tours.

« Ca, c'est pour avoir appelé mon père sans mon autorisation et ça... »

Satine le refrappa, alors que celui-ci se remettait tant bien que mal de la première baffe.

« ... C'est pour m'avoir agripper le bras sans mon autorisation aussi. »

Elle se remit en route d'un pas engageant. Jun se releva et commença à courir après elle.

****

Pendant ce temps...

Une jeune fille arrivant en courant dans une immense battisse au cœur d'une forêt. Elle s'arrêta devant une gigantesque porte, Savanah voulait faire part de sa défaite au Maître. Elle avait un peu peur, car elle avait faillit à sa première mission. Elle allait ouvrir la porte quand une main se posa sur la sienne. Elle se retourna et tomba nez à nez avec une autre fille. Elle avait de longs cheveux noirs, le visage blanc, les yeux verts... Ou plutôt un œil vert, car on en voyait que la moitié de son visage, qui était caché sous ses cheveux. C'était Zorah, une autre fille recueillit par son maître.

« Je te sens nerveuse Savanah. »

Elle avait une voix monocorde et glaciale. Savanah releva le menton et rétorqua :

« Cela ne te regarde pas Zorah. C'est MA mission, ce sont mes affaires. »

Zorah se mit à rire... Un rire sans fond, sans humanité et sentiment... Un rire froid et vide... Un rire maléfique.

« Cela veut bien dire que tu as échoué dans ta mission... N'essaye pas de prendre des airs supérieurs avec moi ! Ca ne fonctionne pas. »

Savanah serra les dents. Zorah cherchait la querelle. Elle allait de nouveau rétorquer quand une autre fille surgit de l'ombre. Ses cheveux blancs et longs cascadant sur son dos et ses beaux yeux rouges brillaient dans le noir. Zorah dû sentir la présence de l'autre car elle se retourna doucement vers elle. Il faut dire qu'elle dégageait une aura impressionnante. On pouvait deviner qu'elle n'était pas comme les autres.

« - Ha ! Riza ! Je croyais que le Maître t'avait envoyé à Johto.

- Je suis revenue et comme le dis si bien Savanah, ce ne sont pas tes affaires. »

Zorah ne dit rien, mais elle défiait du regard Riza. Très vite, elle abandonna et partit.

« - Merci Riza ! Zorah est vraiment prête à tout pour être la favorite.

- Ne me remercie pas. Obéis au Maître c'est tout. J'espère pour toi que tu as une bonne raison pour être revenue sans le Pokemon de cette dresseuse... Je te laisse, j'ai d'autres Miaous à fouetter ! Au revoir. »

- Au revoir. »

Savanah poussa alors lentement la grande porte. Elle s'approcha et s'agenouilla devant son Maître. Elle prit la parole :

« Maître, tout ne s'est pas déroulé comme prévu. »

Allait-elle parler de sa rencontre avec sa sœur ? Elle ne savait pas encore... L'homme se leva alors et s'approcha de Savanah.

« - Hummm, je croyais avoir été clair ? Non ? »

Savanah n'osait pas lever les yeux vers son Maître. Elle le vit s'agenouiller pour lui relever la tête vers la sienne. La sueur lui dégoulinait dans le dos, tellement elle avait peur.

« Dis-moi que s'est-il passé ? »

Savanah fut surprise par le ton paternel qu'il avait prit. Elle décida de dire la vérité :

« Je... j'ai fait une rencontre inattendue Maître, j'ai du fuir... Tels étaient les consignes. »

L'homme se releva et fronça les sourcils... Il lui demanda :

« - Qui était-ce ?

- C'était... Ma... Ma... Sœur jumelle... »

Il retourna s'asseoir à son bureau, l'air dubitatif. Il ajouta :

« - Et elle t'a vu ? »

Savanah devait dire toute la vérité maintenant, elle ne pouvait plus reculer...

« Je me suis enfuie en la voyant mais elle m'a attrapé... Et... Et... Oui. »

Elle attendait une réprimande de la part de son Maître. Il n'en fut rien.

« Cela change mes plans mais ce n'est pas grave... J'ai une autre mission pour toi, mais essaye de ne pas me décevoir cette foi... »

Savanah se releva et acquiesça.

Dans l'ombre derrière un rideau, une ombre écoutait... Dans une légère lumière, on vit son visage... Zorah... On pouvait deviner de la haine et de la colère sous ses traits. Zorah n'avait jamais eut le droit à l'erreur... Elle aurait été punie... Savanah était bel et bien la préférée du Maître... Et elle allait le payer...


Revenir en haut
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 19:25 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

*Chapitre 7 : Trou de mémoire !*

Satine et Jun arrivèrent très vite à un petit port qui affrétait les îles des Archipels Orange. Satine alla se renseigner près d'un marin :

« - Bonjour monsieur, excusez moi de vous déranger mais est-ce que vous sauriez si un bateau part aujourd'hui pour les îles Oranges ?

- Heu oui m'am'selle, y'en a toute les 2 heures dans ce port ! Mais c'est pour aller ou ? »

Satine prit une mine pensive. Jun vit qu'elle commençait à se ronger les ongles. Il lui demanda :

« - Ne me dis pas que tu ne sais pas sur quel île se trouve ton grand-père ?

- SI JE SAIS !! Tais-toi !! ça va me revenir !! Heu... C'est ‘'Val... Machin'' »

L'homme regarda la jeune fille et s'esclaffa.

« Et bien, si vous ne savez pas où vous allez... Ca risque d'être problématique jeunes gens ! Bon moi j'ai encore du boulot. Si vous retrouvez le nom de votre destination, venez me voir.»

Le marin leur tourna le dos et s'éloigna d'eux. Jun jeta un regard assassin a Satine, qui lui dit innocemment :

« - Quoi ?

- Comment ça quoi ? Ton père m'a dit que tu savais ou il habitait ! Bon, rappelons ton père ! »

Jun commença à partir mais Satine le retint dans son élan.

« Attend ! N'appelles pas papa. Je vais encore passer pour une gourde ! Je vais appeler mon arrière grand père plutôt. »

Jun regardait Satine avec un air dubitatif. Satine lui tira la langue et partit en avant, en quête d'un téléphone.

Une heure plus tard, ils en trouvèrent un. Satine commença la numérotation. Ce n'était pas un vidéophone mais un simple téléphone qu'ils avaient trouvé sur un vieux quai. Ils feront avec les moyens du bord...

« - Bonjour grand père !! C'est moi, Satine.
- Satine ! Cela faisait longtemps ! Comment vas-tu ?
- Heu, ça va grand père.
- Très bien ! Je suis content alors ! Quand est-ce que vous compter arriver ici ? Ton père m'a prévenu que tu viendrais !
- Oui, justement c'est à propos de ça que je voulais te parler... Et bien, je... J'ai... Je ne sais plus le nom de l'île ou tu habites... J'ai oublié... et... »

A l'autre bout du fil, Satine entendit un grand éclat de rire.

« - Tu veux que je te rafraîchisse la mémoire c'est cela ?

- Ben, heuuu oui !
- C'est l'île de Valencia !
- Heu merci grand père... je suis désolée de t'avoir dérangé !
- Ne t'inquiètes pas ! Tu ne me déranges nullement ! Au contraire, ça me fait plaisir de t'entendre et je suis impatient de te voir. La dernière foi que je t'ai vue, tu étais encore toute petite. Maintenant, tu dois être une grande jeune fille !
- Oui, moi aussi je suis impatiente de te voir... Heu, avant de raccrocher je peux te demander encore une chose ?
- C'est ce que tu viens de faire mais tu peux poser une nouvelle question. Même si je pense savoir ce que tu vas me demander.
- Hum ?
- Oui, tu vas me demander de ne pas en parler à ton père ! Ne t'inquiètes pas, je serais muet comme une tombe.
- Merci grand père ! Je vais tâcher de trouver un bateau pour arriver au plus vite ! Au revoir !
- Au revoir et fait un bon voyage ! »


Elle raccrocha et sourit.

« - Alors ? »
C'était Jun.

« Et bien, en route pour l'île de Valencia ! »

Pendant ce temps, une ombre se faufila derrière eux. D'un pas souple et d'une démarche féline, une jeune fille aux longs cheveux noirs, les suivait. Un sourire s'affichant sur son visage, elle murmura pour elle :

« Mon plan devrait marcher à merveille ! Savanah ne me volera pas la vedette cette foi ! »


Revenir en haut
killua-po[PW]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2007

Messages: 812
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
jeu pokemon/online préféré: diamant
Pokédollars: 876
Moyenne de points: 1,08
Diamant

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 19:42 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

C'est encore, bien, mais j'ai pas compris...Elle dit que c'est son arrière grand père, mais quand elle l'appelle elle dit "grand père"...C'est anormal ou bien c'était pour faire bonne impression ? (ce que je suppose <img src=" border="0" class="xooit-smileimg" />)
__________________________________________________________
Mon code ami Pokémon Perle : 5455 8999 7301
cliquez ici:ici


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 02:24 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Appelez son arrière grand père par "arrière grand père", ca fait lourd je trouve et perso, mon arrière grand mère je l'ai toujours appelée "mamie".

Et surtout que Sam, n'aime pas être considéré comme un vieux croulant, alors si Satine veut l'appeler arrière grand père, elle peut mais c'est signer son arrête de mort. XD ( bien sur j'exagère. )

Voila voila, j'espère avoir répondu à ta question. Smile

*Chapitre 8 : Pokemon abandonné à bord et retrouvailles bien mouvementée !*

Satine et Jun avaient prit le premier bateau qui les conduirait sur l'île de Valencia. Satine était sur le pont, les cheveux dans le vent, respirant l'air frais du large. Jun aussi était sur le pont... Mais pour différentes raisons ! Il semblerait qu'il ait le mal de mer. Il était en train de vomir tripes et boyaux par-dessus bord. Satine jeta un coup d'œil à son compagnon de route et fit une grimace de dégoût. Jun releva alors la tête vers elle, son teint était des plus vert... Il allait dire quelque chose mais il n'eut pas le temps, son malaise le relança. Satine décida de le laisser seul et à aller faire un tour sur le bateau. En jetant un œil aux alentours, elle vit que plusieurs dresseurs avaient sorti leur Pokemons. Satine prit sa pokeball qui contenait son Bulbizarre et fit de même. Son Pokemon cligna des yeux, la regarda puis lui sourit.

« Allons faire un tour Bulbizarre. »

Elles commença à s'éloigner de Jun, qui, trop occupé, ne la vit même pas partir... En avançant, elle vit de nombreux visages et de nombreux Pokemons encore inconnus pour elle. Pendant qu'elle faisait le tour du pont, elle entendit un bruit. Des gémissements... Comme des pleurs... Elle se dirigea alors vers le bruit, Bulbizarre sur ses talons. Dans un coin, collé contre un mur, elle vit un petit Pokemon apeuré qui tremblait de peur. Il ressemblait à une petite sourie bleu. Satine sortit son Pokédex :

« Azurill, Pokemon Bébé de type eau. La grande queue d'Azurill est élastique. Elle lui permet de stocker les nutriments nécessaires à sa croissance. Parfois, on voit Azurill s'amuser à rebondir sur sa queue élastique. Azurill peut aussi faire tournoyer sa queue comme un lasso et l'envoyer si fort que le reste de son corps est également projeté. Le record de lancer de ce Pokémon est actuellement de 10 m. »

Elle releva la tête vers le Pokemon. Elle jeta un œil à droite et à gauche. Personne ne faisait attention à lui et il avait l'air de n'appartenir à personne. Il avait peut-être perdu son dresseur sur le bateau. Satine décida d'aller voir le Pokemon. Quand elle arriva près du jeune Pokemon, celui-ci fut effrayé et se recroquevilla sur lui-même. Satine s'abaissa pour paraître moins grande et effrayante à ses yeux.

« N'ai pas peur ! Je ne te veux aucun mal ! »

Elle lui tendit la main. Le Pokemon commença à s'approcher doucement mais toujours craintivement. Bulbizarre s'approcha alors du Azurill et commença à lui parler :

« - Zarre !!! Bulbi, Bulbi. »

Le jeune Pokemon cligna des yeux et s'approcha plus de Satine, qui put le prendre dans ses bras.

« - Merci Bulbizarre. »

Elle se tourna vers l'Azurill.

« - Que fais-tu là toi ? Tu n'as pas un dresseur ? Tu es perdu ? »

Le petit Pokemon recommença à pleurer.

« - Ne pleure pas ! On va retrouver ton dresseur ! »

Le Pokemon leva la regarda les yeux pleins de larmes et commença à faire un non de la tête. Satine fronça les sourcils. Ce Pokemon aurait-il été abandonné ? Comment une personne aurait-elle peu faire une chose pareille ? Elle commença à bouillir intérieurement, il y avait des gens qui n'avaient aucuns respects pour les Pokemons. Malgré sa colère intérieure, elle sourit au petit Pokemon et lui dit d'une voix qui se voulait apaisante :

« - Je suis là, ne t'en fait pas ! »

L'Azurill commença petit à petit à se calmer. Elle décida alors de trouver Jun pour lui montrer son nouveau Pokemon ! Enfin, il n'était pas encore tout à fait à elle, mais ça ne devrait pas devenir un problème.

Elle s'élança donc, mais elle fut arrêtée par quelqu'un dans son élan qu'elle percuta de plein fouet. Satine se frotta un peu la tête.

« - Excusez-moi ! Je suis désolée. »

Elle se releva et vit une jeune fille très jolie. Elle avait de très longs cheveux blancs cascadant le long de ses hanches. Pourtant quelque chose d'étrange pouvait attirer le regard. La jeune fille portait un bandeau sur son œil gauche. Elle devait être borgne. Elle aurait pu être en admiration devant cette demoiselle, pourtant son regard ne reflétait aucune chaleur. Elle dégageait une aura malsaine.

Satine baissa la tête et essaya de passer. La fille fit un pas de côté pour lui bloquer la route. Satine fit alors un autre pas de l'autre côté, la fille suivit le mouvement. Cette fille ne voulait pas la laisser s'en aller. Satine voyant qu'elle ne pourrait pas passer fit trois pas en arrière et se mit en position d'auto-défense.

Que lui voulait-elle ? Etait-ce à cause de L'Azurill ? Elle serra alors le petit Pokemon contre elle. Elle ne voulait pas le laisser à cette fille. Elle ne lui inspirait aucune confiance. Elle jeta un œil à son Bulbizarre. Il était sur ses gardes, prêt à attaquer l'ennemi s'il le fallait. C'est alors que la jeune fille commença à rire... Satine prit un air perplexe. Elle vit alors que la fille commença à attraper une de ses Pokeballs dans son dos. Satine allait devoir combattre... Son premier combat ! Tout d'un coup, elle se demandait si elle était réellement prête... Elle regarda de nouveau son Bulbizarre, qui était prêt à lancer sa première attaque. La fille lança alors son premier Pokemon. Satine sortit son Pokedex en même temps que le Pokemon apparut :

« Granbull, Pokemon normal, il a une mâchoire inférieure particulièrement développée. Ses énormes crocs sont tellement lourds qu'ils obligent le Pokemon à pencher sa tête en arrière. »

Satine fronça les sourcils, son Pokemon avait l'air beaucoup plus expérimenté que le sien. Satine se lança pourtant :

« Bulbizarre, attaque fouet-liane ! »

Son Pokemon attaqua... Mais le Pokemon de son adversaire était beaucoup plus rapide ! Trop rapide ! Tout d'un coup, cela rappela quelque chose à Satine. La bataille entre Clara et... Savanah. Elle murmura alors, malgré elle, le nom de sa sœur. Son adversaire l'entendit. On vit alors de la haine s'intaller dans le regard de son adversaire. Un regard qui glaça le sang de Satine. Elle fit trois pas en arrière. Satine savait qu'elle ne s'en sortirait pas. Elle jeta un œil derrière elle, un mur s'y dressait. Elle était réellement prise au piège ! C'est alors contre toute attente qu'une ombre débarqua derrière son ennemi. Une voix se fit entendre :

« Tu as essayé de me doubler Zorah ? »

La fille se retourna. Satine essaya de voir le visage de l'autre personne mais le contre jour faisait qu'elle ne pouvait pas distinguer ses traits. La voix lui semblait familière... La certaine Zorah commença à rire... Ce qui fit frémir Satine... Elle commença à parler... C'était une voix monocorde et glaciale :

« La préférée du Maître ! Je crois que j'ai raté mon coup... Mais ne t'inquiètes pas... Un jour, je t'aurais ! »

C'est alors que la fille courut et passa par dessus bord. Satine retînt un cri et regarda au dessus du pont, pour voir la fille tomber. Elle ne vit rien... Elle leva la tête,la fille était en train de s'éloigner, chevauchant un Roucarnage. Elle se tourna vers l'autre inconnue qui regardait elle aussi partir l'autre fille. Satine plissa les sourcils et fit un pas vers l'autre. C'est alors que la fille s'élança et commença à courir.

« Bulbizarre ! Attrape-le avec tes lianes ! »

Bulbizarre lança ses lianes et attrapa la fille par la cheville. Elle tomba face contre terre. Elle déposa l'autre Pokemon qu'elle tenait dans les bras par terre, à côté de son Bulbizarre. Satine se dirigea vers elle et l'attrapa par le bras. Elle la retourna, pour pouvoir voir son visage. Les yeux verrons, les cheveux bruns... C'était Savanah. Sa soeur commença alors à se débattre. Satine, moins prise au dépourvu que le première foi, ne lâcha pas prise.

« LÂCHES MOI !! LAISSE MOI PARTIR !! »

Savanah donna un coup dans les côtes de Satine qui en a eut le souffle coupée sur le coup. Pourtant, elle ne lâcha pas sa jumelle.

« Calmes-toi Savanah !! Expliques-moi au moins ! »

Savanah à bout de souffle s'effondra sur les genoux. Satine la lâcha et se releva. Savanah fit de même. Satine tourna alors la tête vers sa jumelle. Les larmes commencèrent à couler sur ses joues. Elle se jeta alors dans les bras de sa sœur. Pendant que Satine pleurait, Savanah, elle, ne laissait rien paraître. Elle avait le regard dans le vide et ne rendit même pas l'étreinte de sa sœur.

« Savanah ! Nous te croyons morte !! Quand papa saura... »

A l'entente de sa phrase, la jumelle repoussa sa sœur d'un geste violent. Elle lui dit d'un ton agressif.

« Je t'interdit de lui en parler... Il ne comprendrait pas de toute façon ! Et je le hais ! »

Satine fut choquée par la haine dégagée par sa soeur. Elle eut même peur de sa réaction. Comment pouvait-elle haïr leur père ?

« Sa...Savanah ? Qu...Quoi ? Pour... Pourquoi ? Pourquoi détestes-tu papa ? Il ne t'a rien fait ? Il a juste essayé de te retrouver comme nous tous ! »

Sa sœur baissa la tête et lui répondit :

« Je ne peux rien te dire ! De toute façon tu ne comprendrais pas.»

Satine attrapa Savanah par les bras. Elle commença à hausser le ton :

« Comment ça ? On t'enlève ? Tu disparais pendant plus de 5 ans ! Nous te croyons morte et quand je te retrouve enfin, tu me dis que tu détestes papa et qui plus est, que tu ne peux rien me dire ! Tu sais à quel point, il était inquiet pendant toutes ces années ? Ce qu'il a tenté pour te retrouver... Ce n'est pas se foutre du monde ça ? Pendant 5 ans !! 5 ans de recherches et de désespoir ! De plus, je suis ta sœur jumelle ! Toi et moi, sommes liées ! Tu t'en fiches ? Peut-être me hais-tu aussi ? Je ne sais pas ce qui t'est arrivé mais ce n'est pas quelque chose de bon. Et maman ? Maman est morte de chagrin suite à ton enlèvement ! Tu t'en fiches peut-être. »

Quand Satine parla de la mort de sa mère, on pu voir dans le regard de Savanah une petite lueur.

« - Maman ? Morte ?

- Oui ! Dis-moi ce qu'il s'est passé ! »

Savanah secoua la tête et son regard glacial et sans fond refit bientôt surface.

« - Je ne peux pas te le dire. Cela ne dépend pas de moi ! Et puis, j'ai une nouvelle famille dorénavant ! »

Satine savait que sa sœur ne dirait rien pour le moment. Elle n'insista pas. Pourtant, elle ne laissera pas partir sa soeur. Elle l'avait perdue pendant près de 5 ans. Le fait de la revoir maintenant était un miracle ! Satine baissa la tête, elle sourit à son Bulbizarre et attrapa le petit Azurill qui sautillait pour qu'elle le reprenne dans ses bras.

« Bulbizarre ! Azurill ! Voici ma sœur Savanah ! »

Les deux Pokemons regardèrent Savanah les yeux ronds. Satine sourit alors à sa sœur et lui dit :

« Viens, je dois te présenter quelqu'un. »

Savanah ne répondit pas à Satine, elle avait le regard dans le vide.

« Je ne peux pas te suivre, je dois m'en aller... »

Satine attrapa alors la main de sa sœur et la tira.

« Je ne te laisserais aller nulle part sans moi ! »

Savanah ne dit rien et suivit contre son grès sa jumelle. Ils arrivèrent bientôt près de Jun, qui était assit près de la passerelle. Il n'était plus en train de vomir mais son teint vert laissait entendre qu'il était encore malade. Il vit Satine arriver.

« Jun ! Tu ne sais pas ce qu'il m'est arrivé aujourd'hui ! Regarde déjà ce que j'ai trouvé ! Il semblerait qu'il ait été abandonné à bord ! Il est mignon tu ne trouves pas ? Franchement, il y a des gens sans conscience ! »

Elle montra l'Azurill au garçon qui ne répondit pas. Savanah se glissa sur le côté, pour voir à qui Satine parlait. C'est alors que le teint du garçon vira du vert au bleu. Il commença à bégayer :

« Tu... Tu t'es démultipliée ? Co...Comment as... as-tu fait ? »

Satine rit. Jun plissa les yeux vers l'autre jeune fille. Il remarqua très vite qu'elle était différente de Satine. Elle n'avait pas le même regard. Cette fille avait un regard froid qui ne témoignait aucune chaleur, puis ses cheveux, elle portait des cheveux court alors que Satine avait de très longs cheveux. Il tourna la tête vers Satine et lui demanda :

« Ne me dis pas que c'est ta sœur jumelle ? »

Satine acquiesça joyeusement. Jun cligna des yeux et ajouta :

« Ton père va être heureux ! Quand on va lui dire... »

C'est alors que en un éclair de temps, Savanah passa derrière Jun, et il se retrouva avec un couteau sous la gorge. Elle lui murmura à l'oreille :

« - Si tu fais ça, tu es mort.

- QU'EST-CE QU'IL TE PREND SAVANAH ! LACHES JUN ! »

Savanah obéit à sa sœur et lâcha Jun qui tomba par terre. Il commença à marcher à quatre patte et se mit à genoux derrière Satine, qu'il tint par le pantalon. Il tremblait de peur. Satine lança un regard perplexe à sa sœur. Elle avait bien changé ! Elle ne reconnaissait à peine. Et pourquoi ce geste ?

« - Qu'est-ce qu'il te prend Savanah ? Je ne te reconnais plus !

- Je te l'ai dit, j'ai une nouvelle famille. Je ne veux pas voir le professeur Régis Chen. »

Satine et Jun eut l'air étonné de la façon dont elle parlait de son père. Elle vit que sa sœur qui commençait à s'éloigner de nouveau. Satine ne la laisserait pas partir.

« Bulbizarre ! »

Son Pokemon commença à sortir ses lianes. Savanah s'arrêta.

« - Ne m'oblige pas à utiliser la force Savanah ! Tu restes avec nous ! »

Savanah se tourna et regarda sa sœur dans les yeux d'un air de défit. Son regard changea et elle vit que Savanah réfléchissait. C'est alors que contre toute attente, elle sourit. Un sourire forcé. Un sourire faux. Elle lui dit d'un ton froid :

« Tu n'avais qu'à me le demander soeurette. »

Elle retourna près de sa sœur. Elle regarda vers Jun et le montra du doigt.

« Et lui ! Je ne veux plus qu'il ne prononce un seul mot. »

Jun fit de très grands « non » de la tête, tout en s'agrippant encore plus à la jambe de Satine. Satine baissa la tête vers Jun. Il était un peu boulet mais à ce moment Satine eut de la compassion pour lui. Elle leva la tête vers sa jumelle et lui dit :

« Il n'est pas sous tes ordres. De plus, je ne veux plus que tu le touches... »

Jun leva la tête vers Satine. Elle avait prit sa défense ! Il n'aurait jamais imaginé qu'un jour, elle prendrait sa défense. Il sourit intérieurement. Savanah commença à rire.

« Très bien ! Tu es l'aînée de nous deux après tout, je veux juste qu'il ne fouine pas dans mes affaires ! Compris ? »

Elle passa sa route. Avant que Satine ne dise quelque chose, Savanah dit :

« Ne t'inquiètes pas ! Je reste sur le bateau. Je vais juste faire un tour seule ! »

Jun se releva et dit à Satine :

« Même si c'est ta sœur, je ne l'aime pas, et je pense que c'est une très mauvaise idée de l'emmener avec nous ! Je la trouve trop bizarre. »

Satine baissa la tête pour cacher les larmes qui lui montaient aux yeux.

« Je le sais, mais elle a disparut pendant si longtemps ! Je ne peux la laisser repartir. Je ne sais plus quoi faire ! J'espère que quand on arrivera grand père pourra nous aider... »

****

Savanah se dirigea vers les calles du bâteau, vérifiant que personne ne le suivait. Elle poussa une porte et tomba nez-nez avec un autre fille... Riza.

" - Qu'est ce qui t'as mit autant de temps ?

- Les plans ont changé. Je voudrais que tu préviennes le maître. Je ne rentre pas avec toi.

- Tu as l'air bien sûre de toi ! Je te fais confiance mais ne déçoit pas le maître !"


Revenir en haut
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 12:10 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

*Chapitre 9 : Nouvelle rencontre et nouveaux sentiments.*

Satine avec son Azurill dans les bras, Jun et Savanah arrivèrent bientôt sur l’île de Valencia. Ils commencèrent alors à longer le bord de la côte. Il faisait assez chaud et l’air était humide. Jun en voyant toutes les maisons au bord de la plage eut un doute. Il se demanda si Satine savait ou elle allait. Il s’approcha d’elle et lui chuchota à l’oreille :

« Tu sais ou se trouve la maison de ton arrière grand père ? »

Malgré la discrétion de Jun, Savanah entendit ce qu’il dit. Elle s’arrêta.

« Qui ? »

Satine et Jun se tournèrent vers Savanah. Satine dit à sa sœur :

« Oui, notre arrière grand père, Samuel Chen. »

Savanah commença à faire une grimace et fit quelques pas en arrière. Elle baissa la tête et répondit à sa sœur :

« Je… je ne veux pas y aller… Je ne peux pas y aller… »

Le regard de la jeune fille était dans le vide. Satine s’approcha de sa sœur, lui mit la main sur l’épaule et lui dit avec un grand sourire :

« Ne t’inquiètes pas ! Ca va aller. Je suis là, je vais gérer ça ! Je suis ta sœur. Tout va bien se passer. »

Savanah regarda sa sœur dans les yeux et pour la première foi depuis des années, la fille esquissa un sourire... Satine prit sa main. Jun, lui, regardait la situation. Peut être que Satine avait eut finalement raison de l’emmener avec elle ! Satine se tourna vers Jun, et répondit à sa question :

« Je me souviens de l’endroit. Ne t’en fais pas ! »
Elle reprit sa route, tenant toujours sa sœur par la main. Jun suivit les jumelles. Au bout de quelques minutes de marche, ils arrivèrent tous devant une grande maison blanche.

« C’est ici ! »

Elle allait se diriger vers la porte, Savanah la retint par le bras et dit à sa sœur :

« Je pense que ça serait préférable que tu y ailles avant et que tu mettes le Professeur Sam Chen au courant ! Non ?... »

Satine acquiesça puis se tourna vers Jun :

« - Jun ? Restes avec Savanah, le temps que je parle à grand père. Compris ?

- Hein ? Tu veux que je reste seul avec… avec… elle ?
- Jun !
- Oui ?
- Obéis c’est tout ! Tu es là pour veiller sur la fille du professeur Régis Chen ?
- Heuu oui, en quelque sorte mais…
- Et bien, elle est ma sœur, donc elle est aussi la fille de Régis Chen donc obéis, c’est tout. »

Jun allait répliquer mais Satine avait déjà tourné le dos et s’en allait vers la porte de la maison. Savanah regarda sa sœur s’en aller en avant puis elle tourna son regard vers Jun, qui commençait à faire des pas sur le côté pour s’éloigner d’elle. Son teint était devenu bleu... La jeune fille soupira et murmura pour elle-même :

« Quel idiot ! »

Elle se mit alors en tailleur sur le sol et commença à se perdre dans ses pensées. Pourquoi Satine était-elle aussi gentille avec elle ? N’était-elle pas censé être l’ennemi ? Savanah ne comprenait plus rien à cette histoire… Pourtant le Maître… Etait-ce un piège ? Ou alors Satine ne savait pas qui était réellement leur père ? Contre toute attente, Savanah commença à bien aimer sa sœur, et à réfléchir à un plan pour qu’elle rejoigne son camp et lui faire comprendre ou se cachait le malin… Savanah releva doucement la tête vers la maison, Satine était entrée. Son arrière grand père ? Elle s’en souvenait que très vaguement… D’après le Maître, il était encore pire que son petit fils… Elle verrait bien… Satine était avec elle, c’était tout ce qui lui importait pour le moment. Elle devait la convertir… Elle devait les espionner mais ramener Satine dans leur rang ferait sûrement plaisir au Maître.

Pendant ce temps, Satine était entrée dans la maison de son arrière grand père. Elle commença à sonder les lieux :

« Grand père ? Grand père ? C’est Satine ? Tu es la ? »

Soudain, elle entendit un bruit comme un grondement venant d’une autre salle. Elle se dirigea vers le bruit et elle vit son arrière grand père, par terre qui toussait. De la fumé emplissait la salle. C’était un gros appareil qui avait explosé. Satine accourut pour aider son arrière grand père à se lever.

« - Grand père ? Ca va ? Rien de casser ?

- Nan ! Ca va ! Ces vieilles machines ne sont plus ce qu’elles étaient et moi non plus d’ailleurs…»

Satine releva son grand père et le fit s’asseoir sur une chaise, puis elle alla ouvrir une fenêtre pour faire évacuer la fumé. Elle se tourna alors vers son grand père et lui sourit. Ces cheveux étaient devenus complètement blancs, comparé à la dernière foi ou elle l’avait vu. Le temps avait laissé encore plus de rides sur visage mais lui donnait un air encore plus sage. En voyant son arrière petite fille, Sam Chen sourit. Satine posa son Azurill sur une des tables. ( Ben oui, faut pas l’oublier ce Pokemon Wink )

« - Comme tu as grandi ! Je ne te reconnais plus ! Tu es vraiment devenue une belle et jolie jeune fille.

- Merci grand père ! Que faisais-tu avec cette vieille machine pour qu’elle explose ? Ce n’est pas très prudent tu sais ?

- Moué moué, j’aime bien mon ancien matériel ! Je trouve qu’il est beaucoup mieux que ces trucs que l’on construit maintenant… »

Il s’arrêta dans sa phrase, jeta un œil un droite puis à gauche avant d’ajouter :

« - Tu n’es pas censé être accompagné ?

- Tu parles de Jun ? Heu oui, il attend dehors.
- Ha ? Tu peux lui dire qu’il n’a pas à avoir peur de moi et qu’il peut entrer. Je vais le chercher. »

Il se leva et prit une canne en bois sculptée qui était posé contre une table et se dirigea vers la porte. Satine le retint :

« Attend grand père ! Je dois te dire quelque chose, mais avant je pense que tu devrais t’asseoir. »

Son grand père cligna des yeux mais ne dit rien, il s’assit sur une chaise et attendit ce que Satine devait lui dire.

« Grand père, je veux juste que tu ne le dises pas à papa… Enfin pas pour le moment… Enfin, voila. Dehors, Jun n’est pas seul… Je… j’ai… Comment dire ? C’est… Savanah ! Elle… Elle n’est pas morte et je l’ai retrouvé tout à fait par hasard… »

Il se figea alors. Satine s’en inquiéta :

« - Grand père ? Ca va ?

- Sa… Savanah tu dis ?

- Oui. »

Il se leva alors et commença à se diriger vers la porte. Satine le retint encore.

« Attend ! Il faut que je te prévienne. Savanah n’est plus ce qu’elle était. Elle risque d’avoir peut être un comportement choquant… Je… C’est une des raisons pour laquelle j’ai laissé Jun avec elle… Alors fais attention grand père. »

Son grand père acquiesça et se dirigea pour de bon vers la porte. Il posa la main sur la poigné. Il regarda la porte un instant et l’ouvrit. Il sortit.

Satine et son Azurill qui courait derrière elle le suivirent. Savanah qui était assise dehors se releva d’un bond. Elle regarda fixement son arrière grand père. Le vieux Chen sourit alors, et ses yeux commencèrent à se remplir de larmes. Quelques souvenirs affluèrent dans l’esprit de Savanah… Tout n’était pas très net… Elle se souvint… De rires… Un gâteau… Sa sœur qui faisait l’imbécile à côté d’elle… Un sourire… Le sourire de son grand père lui tendant un cadeau. Ce sourire. Elle fit un pas en avant… Pourtant une nouvelle image apparut, cachant toute les autres… L’image de son Maître… Il lui parlait, il lui disait que tout ce qu’elle avait vécut avant n’était que des illusions du bonheur… L’expression de Savanah se durcit d’un coup. Satine vit le trouble de sa sœur. Elle passa devant son grand père, qui la regarda d’un air étonné. Elle lui prit la main et la tira vers lui. Savanah lança un regard d’agacement à sa sœur, retira sa main de la sienne et la repoussa violemment. Sam Chen eut l’air étonné du comportement de Savanah. Satine l’avait mis en garde. Savanah n’était plus ce qu’elle était. Il s’avança prudemment près de son arrière petite fille et posa délicatement une main sur son épaule. Savanah gardait un air dur. Il décida de lui sourire et lui dit :

« Savanah ! Cela faisait si longtemps ! Je… »

Il ne put continuer, il avait la gorge serrée par l’émotion. Il prit alors sa petite fille dans ses bras pour la serrer contre lui. Savanah eut un léger haussement de sourcil d’étonnement mais son visage ne laissait paraître rien d’autre. Chen resserra son étreinte.

« Ma petite fille. »

Savanah ne savait plus quoi penser à l’instant. Elle ferma les yeux. Elle ne voulait pas pleurer. Elle était sujette à de nouvelles émotions. Malgré son effort, des larmes commencèrent à couler sur ses joues et bientôt elle rendit l’étreinte de son arrière grand père. Pendant ce temps, Satine et Jun regardait la scène. Satine sourit en voyant que sa sœur n’était pas devenue aussi inhumaine que cela. Elle pouvait la récupérer. Elle commença elle-même à pleurer.

Au bout d’un moment, Chen se releva et fit un signe à Satine. Elle s’approcha de son grand père. Il attrapa ses deux arrières petites filles pour les prendre dans ses bras. Il leur murmura à l’oreille :

« Rentrons et parlons tous ensemble autour d’un verre. »


Revenir en haut
killua-po[PW]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2007

Messages: 812
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
jeu pokemon/online préféré: diamant
Pokédollars: 876
Moyenne de points: 1,08
Diamant

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 13:40 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Hum, c'est encore un très bon chapitre...Excellent Wink
Quelle est donc cette organisation mystérieuse ? La team Rocket ?
__________________________________________________________
Mon code ami Pokémon Perle : 5455 8999 7301
cliquez ici:ici


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Satine Chen
membre cool
membre cool

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2007

Messages: 15
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Pokédollars: 16
Moyenne de points: 1,07
Perle

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 15:11 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Ca on ne le sait qu'à la fin du tome 2. Je commence le tome 3, en ce moment même.

Allez 3 chapitres !

Chapitre 10 - Chez le professeur Sam Chen.

Quelques minutes plus tard, la petite troupe était assise autour de la table de la salle à manger. Sam Chen avait apporté à ses invités des boissons. Savanah était très gênée, elle regardait son verre fixement. Sam vint s'asseoir à côté de ses arrières petites filles. Le petit Azurill buvait dans son écuelle près de la table. Jun, lui, ne savait pas quoi faire. Il avait retiré sa casquette et la triturait dans tout les sens. Il faut dire que la situation le dépassait.

« Alors tu es le fils de Sacha ? »

C'était le professeur. Jun acquiesça poliment :

« Oui monsieur. Je suis Jun, le fils de Sacha Ketchum. »

Sam lui lança un sourire.

« -Je m'en doutais, tu es le portrait craché de ton père, jusqu'à ta casquette !

- Oui, professeur, c'est ce qu'on me dit souvent !

- Pfff, je ne suis pas si sénile que ça pour que tu m'appelles monsieur ? Je commence à détester ça ! Je ne suis plus professeur qui plus est... Appelle moi Sam ou Sammy ! Je suis à la retraite non ? Enfin, je suis censé ne plus exercer mon métier... Je dis ça mais c'est un truc qui vous colle à la peau les recherches, hein ?»

Satine soupira et ajouta :

« - Oui surtout quand une vieille machine veut vous exploser à la figure !?! Grand père, tu devrais faire attention quand même ! Ce n'est plus de ton âge, tu devrais un peu te reposer...

- Oui et pour devenir gâteux ? Non merci ma petite fille ! Je préfère mourir à cause de ses machines, que d'une sénilite pulmonaire aigue! »

Satine leva les yeux vers le plafond et dit à son grand père :

« - Ca n'existe pas une sénilite pulmonaire aigue, grand père.

- Oui, mais en devenant sénile justement, on peut attraper toute sorte de maladies même celle qui n'existent pas ! Tu connais le malade imaginaire ? C'est de Molière ! Tu devrais le lire, tiens ! Et bien, c'est pareil... Je l'ai jamais aimé ce personnage ! C'était un vieux gâteux... Je n'aime pas les gâteux... Mais par contre, les gâteaux, je les aime bien, enfin ça dépend à quoi ils sont faits ! »

Jun réprima un petit rire. Le vieux Chen avait de la réparti et un sens de l'humour un peu déplacé. Chen vit Jun rire. Il se tourna vers lui.

« Ton ami a le sens de l'humour au moins ! Ne t'inquiètes pas Satine ! Tu risques de devenir toute ridée avant l'âge ! »

Satine fit une petite moue et commença un peu à bouder. Jun rit de plus belle. Enfin, cela ne dura pas puisque Satine lui mit un coup de pied discret sous la table, et dans le genou. Si bien que Jun s'en mordit la langue ! Chen sourit de la situation. Pendant ce temps, Savanah continuait à regarder son verre fixement. Le grand père tourna le regard vers sa seconde petite fille qui n'avait pas bougé et qui n'avait, jusque la, pas participer à la conversation. Il reprit son sérieux avant de dire:

« Bon, arrêtons de tergiverser... Alors racontez moi votre voyage... »

Il s'adressait à Satine et Savanah, qui serra un peu plus fort son verre dans ses mains. Satine prit la parole et expliqua ce qu'il s'était passé sur le bateau.

« Oui, bizarre... Savanah ? »

La jeune fille releva la tête.

« Je sais, que tu sais ce qu'il se passe... C'est évident, mais je sais aussi que tu ne veux pas nous le dire car, soit tu es effrayée par quelque chose, soit quelqu'un te corrompt. Tu ne veux pas nous le dire, je suis d'accord. Depuis toutes ces années, tu ne dois plus avoir confiance en nous... En ta famille... Il y a eut une raison pour que tu sois enlevée. Je ne sais pas encore laquelle mais c'est sûrement dû à une vengeance... Dans le passé, votre père et moi avions beaucoup d'ennemis : Certains chercheurs, la Team Rocket, la Team Magma... et encore pleins d'autres. Ces Teams ont disparut maintenant grâce aux talents de nos autorités, mais certains courent encore... Alors Savanah, si tu as quelque chose à dire, n'hésites pas ! Parles-en moi ou si tu préfères à ta sœur. »

Savanah ne répondit pas, elle avait rabaissé les yeux sur son verre. Son esprit était en pleine ébullition. Elle ne savait plus quoi penser... Elle était bercée entre deux flots. Contrairement à ce que disait son Maître, Sammy Chen était plutôt quelqu'un de chaleureux et qui attirait la confiance... Mais peut-être... Peut-être... Etait-ce cela le piège ? Il attisait la confiance des gens pour mieux les piéger... Elle releva la tête et regarda son grand père qui lui sourit. Il avait l'air sincère... Elle ne savait plus. Elle serra encore un peu plus son verre, qui, sous la pression se brisa d'un coup.

Le liquide se répandit sur la table et les éclats de verre coupèrent un peu les mains de Savanah. Satine, Jun et Sam s'élancèrent pour aider Savanah et lui demander si ca allait. Elle ne répondit pas. Elle regardait ses mains ensanglantées. Le regard dans le vide. Satine secoua alors sa sœur pour la réveiller de ses songes.

« Savanah ? Qu'est qu'il y a ? »

Elle vit les plaies qu'avaient causés les éclats de verre sur les mains de sa sœur.

« Tu saignes ? Je vais te soigner. On va ramasser ça. Ne t'inquiètes pas ! »

Sam allait partir vers la cuisine pour aller chercher de quoi soigner la blessure. Satine le devança.

« J'y vais grand père ! Restes assit, reposes toi. »

Il se rassit à côté de Savanah. Jun se leva pour suivre et aider Satine. Chen sourit à Savanah.

« Ta sœur me prend déjà pour un invalide ! Fais moi voir tes mains ! »

Il prit les mains de Savanah et commença à retirer les morceaux de verre. A la stupéfaction de Sam, Savanah n'avait pas l'air de souffrir de ses blessures. Elle ne broncha pas et son visage était impassible. Comme-ci, celle-ci était conditionnée à ne pas avoir mal...

Il regarda son arrière petite fille. Elle avait le visage un peu creusé. Sa peau était pâle et ses yeux ne reflétaient que le vide... Elle avait manqué d'amour... On avait fait d'elle ce qu'elle n'aurait jamais dû être... La douleur de toutes ces années ! Elle avait tellement souffert qu'elle ne souffrait plus... Elle était devenu un fruit âpre et amer... C'était l'œuvre de quelqu'un, mais de qui ? Il ferma les yeux. Il voulut refouler la haine en lui... Celui, qui avait fait tout ça avait bien réussit son coup ! Maintenant, il devait récupérer Savanah. Dans un élan paternel, il prit Savanah dans ses bras et lui murmura à l'oreille.

« Je suis là, ta sœur est là, et bientôt quand ton père saura, il... »

Il ne put terminer sa phrase. Savanah le repoussa violemment. Sam ne comprit pas son geste... Il fronça les sourcils. A ce moment, Satine et Jun revinrent de la cuisine. Ils lancèrent des regards étonnés.

« Pas lui ! Je ne veux plus en entendre parler ! Je le HAIS ! »

Elle avait dit cela avec un grand dégoût, et son regard était devenu effrayant. Sam, la bouche ouverte, regarda Savanah dans un grand étonnement. Satine s'avança vers Savanah, et la fit rasseoir. Elle dit à son grand père :

« Je t'avais prévenu ! N'en parle pas à papa... Nous en rediscuterons. »

Elle prit alors les mains de sa sœur. Savanah les retira brusquement.

« - Vous complotez contre moi n'est-ce pas ? »

Tout le monde regarda Savanah d'un air étonné. Satine prit a parole.

« - Savanah ? Comment peux tu penser à une chose pareille ? Ce que nous voulons c'est comprendre ! Tu disparais, tu réapparais... On ne sait rien d'autre... Et puis tu as ce comportement bizarre ! »

Savanah se prit la tête entre les mains et commença gémir et à parler toute seule entre ses dents.

« Comprend plus rien... Plus rien... »

Satine prit sa sœur dans ses bras.

« Tu vas te reposer, on en reparlera plus tard. Pour l'instant, tu es en sécurité, ici. »

C'est alors qu'un bruit se fit entendre... Un bruit de gargouillis. Tous les regards se tournèrent vers... Un ventre... Qui n'était autre que le ventre de Jun.

« - Heu, pardon... Je suis désolé, c'est juste que...

- Tu as faim ? C'est cela ? Je vais commencer à préparer à manger. Satine ? Soignes ta sœur et met la table avec Jun. Savanah ? Si tu veux tu peux te reposer un peu dans le salon. »

Chen avait dit cela avec une totale indifférence. Il se leva et partit, canne à la main vers la cuisine. Satine soupira. Le comportement de son arrière grand père avait radicalement changé. Elle vit que l'attitude de Savanah l'avait profondément choqué ... Elle devait lui parler seul à seul mais elle ne pouvait se résoudre à laisser Savanah seule dans cette situation... Elle se tourna vers Jun. Elle ne dit aucun mot, il comprit. Il partit vers la cuisine. Satine prit les affaires de secours, fit asseoir sa sœur et commença à nettoyer ses plaies.

Dans la cuisine, Chen sortait toutes sortes d'ingrédients du réfrigérateur. Jun entra.

« - Heu Mons... Heu, non c'est vrai je dois vous appeler Sam !

- Moi, c'est professeur, jeune homme ! »

Jun fut interloqué sur la façon dont le professeur Chen l'avait reprit, puis il commença à rire...

« - J'adore votre sens de l'hum...

- Je ne ris et pas, et retournes dans la salle à manger, je te prie. Ne devais-tu pas mettre la table avec Satine ?
- Heu, mais professeur ! Je voulais vous parler de...
- Je n'ai rien à te dire ! »

Jun soupira et serra les poings.

« - Mais moi, j'ai à vous dire quelque chose ! Je ne sais pas ce qu'il se passe mais je suis complètement dépassé par les évènements. Satine aussi, même si elle prétend gérer mieux la situation que moi ! Elle comptait sur vous pour l'aider, pour aider sa sœur...

- Je sais, je sais, mais je ne suis pas quelqu'un de surhumain... Je suis autant dépassé par les évènements que toi et que Satine... Et vous ne pouvez pas tout me mettre sur le dos... Je veux juste un peu réfléchir seul s'il te plait. Va rejoindre Satine... »

Jun ne contesta pas d'avantage. Il laissa Chen seul et se dirigea vers la salle à manger. Satine commençait à mettre la table.

« - Savanah se repose dans le salon. Alors ?

- Je crois qu'il faut juste le laisser tranquille un instant... Il n'est pas très réceptif. »

Satine ne dit rien. Ils mirent la table en silence, puis allèrent s'asseoir sur les marches du perron. Azurill était sur les genoux de sa maîtresse. Il chantait gaiement. Elle se tourna vers Jun et lui dit :

« Il y en a au moins un ici qui s'amuse ! »

Elle sortit alors son Bulbizarre de sa pokéball. Il vint se nicher près de Satine. Jun sortit 3 Pokeballs. Satine cligna des yeux, elle n'avait encore jamais vu les Pokemons de Jun. Il les lança et bientôt trois Pokemons apparurent. Satine par réflexe sortit son Pokédex.

« Posipi, Pokémon électrique, Posipi sert de supporter à ses partenaires. Chaque fois qu'un membre de son équipe fait une belle action dans un combat, ce Pokémon court-circuite son corps et libère des étincelles pour montrer sa joie. »

« Negapi, pokemon électrique, Negapi n'hésite pas à se mettre en danger pour soutenir ses partenaires. Il court-circuite son corps pour faire jaillir des gerbes d'étincelles et donner du coeur à l'ouvrage à ses équipiers. »

« Métamorph, Pokemon qui peut changer de forme. Métamorph peut modifier sa structure moléculaire pour prendre d'autres formes. En revanche, lorsqu'il essaye de se transformer de mémoire, il lui arrive de se tromper sur certains détails. »

En voyant, les bouilles de Posipi et Negapi, des étoiles commencèrent à briller dans les yeux de Satine. Jun vu l'air de Satine :

« - Qu'est-ce qu'il y a ?

- TROP MIGNON !! »

Elle allait se jeter sur eux, mais Jun la retint par le bras. Satine se retourna vers lui étonné.

« C'est dangereux, crois-moi. Observes et tu comprendras. »

Satine le regarda les yeux ronds et mit une gifle à Jun.

« Heu, pourquoi cette gifle ?

- Pour m'avoir encore une foi agripper le bras et aussi parce que ça faisait trop longtemps...
- Heu, longtemps ?
- Que je ne t'avais pas frappé ! »

Jun allait dire quelque chose quand tout d'un coup un éclair passa près de lui et faillit le transformer en rôti... Satine tourna le visage et vit que le Posipi et le Negapi commencèrent à se battre sauvagement.

« Et ça recommence ! Ils ne peuvent pas s'en empêcher... »

Satine le regarda d'un air perplexe.

« Oui ! De se battre ! Ils n'arrêtent pas et je ne sais jamais pourquoi ! Tout va bien et puis le temps que je tourne la tête, ils sont déjà en train de se chamailler... »

Elle tourna alors la tête vers ses Pokemons. Au moins, les siens étaient sages !

« Azurill !! »

C'était son Azurill... Où peut être pas... A l'instant, elle avait devant les yeux deux Azurill. Soit elle voyait double, soit il y avait quelque chose de bizarre... Jun rit.

« - C'est Métamorph ! Ne t'inquiètes pas ! Il aime embrouiller les gens en se changeant en diverses Pokemon.

- Ne te fiches pas de moi, c'est pas marrant ! »

Elle le poussa sur le côté et il tomba du perron et atterrit dans l'herbe. Ce fut à Satine de rire. Heureusement que Jun était là, il rendait l'atmosphère moins pesante...

Chapitre 11 - L'intrusion.


La nuit était tombée dehors. Tout le monde était de nouveau dans la salle à manger. Au milieu de la table se dressaient divers plats. Ils avaient tous l'air aussi bon les uns que les autres. Tous commencèrent à se servir dans un plus grand silence. Il faut dire que l'atmosphère était assez tendue depuis la dernière dispute.

Jun fut le premier à entamer le repas. Il avalait plus qu'il ne mâchait. Il vida son assiette en quelques coups de baguettes...

« Et bien, tu avais faim jeune homme. »

C'était le professeur Chen. Il lui sourit. Il semblait de meilleure humeur. Jun rendit son sourire. Sam se tourna alors vers Satine :

« Ha oui, je dois te donner le colis pour ton père. Je l'avais oublié, avec tout ce qu'il s'est passé. On s'en occupera demain mais vous pouvez rester quelques jours, si vous en avez envie. »

Satine acquiesça joyeusement :

« Oui grand père ! Tu ne croyais quand même que nous allions repartir comme ça demain ? »

Elle se tourna vers sa sœur, qui observait Jun et se débattait avec ses baguettes. Elle essayait désespérément d'attraper son riz. Satine eut le sourire aux lèvres. Elle demanda à sa sœur :

« Tu veux plutôt un couteau et une fourchette ? »

Savanah releva la tête vers sa sœur et écarquilla les yeux.

« Un quoi ? »

A l'évidence Savanah ne savait pas ce qu'étaient des couverts... Satine retint un petit rire. A l'évidence, celui qui avait enlevé Savanah ne lui avait pas apprit à se servir de baguettes, d'un couteau ou d'une fourchette.

« Tiens, je vais te montrer. »

Elle essaya pendant une heure à lui montrer comment tenir ses baguettes, si bien que Sam alla chercher d'autres couverts. Même avec les nouveaux couverts, ce n'était guère plus joyeux ! Très vite, Savanah en eut marre et commença à manger avec les doigts. Sam dit :

« Bon j'avais l'intention de vous présenter les Rose demain mais je pense que Savanah ne serait pas très bien vu la bas. »

Savanah releva la tête et fronça les sourcils. Elle avait du riz plein le visage. Satine prit sa serviette et essuya le visage de sa sœur. Elle demanda en même temps à son grand père :

« Roses ? Comment ne serait-il pas préférable de présenter Savanah à des roses ? »

Sam rit et répondit à Satine :

« Tu te trompes, les Roses sont une grande famille de l'île. Ils sont assez riches et ma foi assez sympathiques. Ils ont deux filles. Je voulais vous les présenter. Enfin, on verra cela demain. »

A la fin du repas, les jeunes gens desservirent la table et bientôt tout le monde était au lit.

Plus tard dans la nuit...

Dans le jardin, une ombre surveillait la maison... C'était le moment... Elle allait le payer... Payer sa trahison et payer sa petite mascarade. Elle entra discrètement par la porte de derrière. A qui allait-elle s'attaquer en premier ? Le jeune garçon à lunette ? Non, il semble être pas très important à ses yeux... Elle avait le choix entre la petite imbécile et le vieux... Elle sortit une de ses Pokéball et envoya son Fouinar. Elle le regarda et lui dit :

« Chuutt... »

Le Fouinar compris. Il se faufila dans toutes les pièces et arriva bientôt aux chambres. Dans la première se trouvait Jun. Il dormait profondément. On pouvait voir un filet de bave couler sur le coin de sa bouche. Fouinar continua les recherches. Il arriva dans la pièce à côté, c'était le vieil homme qui dormait là. Il continua, et il arriva dans une autre chambre. Savanah et Satine dormaient dedans... Le Pokemon remarqua que Savanah avait la main sous l'oreiller... Il devina qu'elle tenait quelque chose... Le Pokemon, connaissant un peu la jeune fille et se doutait que ce n'était pas un ours en peluche qu'elle tenait. Il redescendit voir sa maîtresse. Il lui expliqua la situation avec des gestes. La jeune fille bassa la tête.

« Le garçon ce n'est pas la peine, il va me poser problème plus qu'autre chose... le mieux serait Satine mais Savanah est dans la même chambre qu'elle et je sais à quel point Savanah peut être sur ses gardes. Même endormie... Il ne reste donc plus qu'une seule cible... "

Le Fouinar partit en avant. Elle se leva et monta les escaliers d'un pas de velours. Elle attrapa quelque chose dans son dos. C'était une sorte de petit Katana ; un Tanto. Elle suivit son Pokemon jusqu'à la porte indiquée. C'est alors, qu'au moment où elle ouvrit la porte, une lumière éclaira le couloir. Elle passa très vite la porte et la mit contre. Elle jeta un coup d'œil à l'entrebâillure. Elle vit une personne passer, c'était Savanah. Malgré sa discrétion, la jeune fille s'était fait entendre. Il faut dire que Savanah avait subit un entraînement rigoureux comme toutes les recrues du Docteur Yung. Elle attendit que son ennemie retourne dans sa chambre.

« Qui êtes-vous ? »

L'homme s'était éveillé. Dans un élan, elle se retrouva derrière lui et lui plaqua son Tanto sous la gorge. Elle lui murmura à l'oreille :

« Tu dis un mot et tu ne verras plus jamais le jour se lever, vieil homme. »

Elle espéra que Savanah ne l'ai pas entendu... Ce ne fut pas le cas... La seconde après qu'elle ait mit le couteau sous la gorge de Chen. Savanah déboula dans la chambre. Elle avait sortit son couteau et son Pokemon. Elle regarda sa rivale et son arrière grand père alternativement.

« Tu n'abandonnes donc jamais, Zorah ? C'est une histoire entre toi et moi, laisses ma famille en dehors de ça ! Lâches le ! »

Zorah se mit à rire. C'était un rire machiavélique...

« - Tu crois quoi ? Que j'allais te laisser continuer ton petit manège ici ? Tu te fous de moi ? Je vais rentrer et faire part de ta trahison au Maître... »

Savanah sourit.

« - Je ne suis pas idiote, contrairement à toi ! N'oublie pas que nous ne sommes pas seules dans l'affaire... Riza... »

Le visage de Zorah se crispa, elle plaqua encore plus le couteau sous la gorge du grand père.

« Tu veux vraiment que je le saigne ? Continue comme ça, Savanah... »

Le regard de Savanah changea et elle se figea.

« - Tu n'oserais pas Zorah ?... Tu...

- Je suis prête à tout ! A TOUT ! N'approche pas ! Je me demande ce que sa tête me rapporterait auprès de notre Maître. »

Savanah était figée. Zorah était vraiment une fille sans cœur et sans état d'âme.

« Qu'est ce qu'il se passe ?... Grand père ? GRAND PERE ! »

C'était Satine qui avait été réveillée par le bruit. Elle essaya de s'élancer vers son grand père. Savanah l'a retînt et la poussa par terre.

« Ne bouges pas Satine. Cette fille est prête à tout ! »

Zorah posa son regard sur Satine. Satine était pétrifiée par ce qui se dressait sous ses yeux. Zorah eut un sourire machiavélique.

« Pauvre petite chose... Fouinar ? »

Elle s'adressa à son Pokemon qui était caché derrière elle. Le Pokemon se tourna vers Satine qui était encore à terre. Elle ne savait pas encore ce que le Pokemon allait faire mais elle leva les bras pour se protéger. Le Fouinar se prépara pour une attaque Mitra-poing.

« SATINE ! »

C'était le vieux Chen. Zorah serra la prise. Le couteau était tellement près de la gorge que cela lui fit une petite entaillure.

Satine s'apprêtait à recevoir le coup de plein fouet mais il n'en fut rien. L'Evoli de Savanah s'était interposé et avait produit un bouclier. Le Pokemon encaissa le coup mais il atterrit sur le flanc. Savanah se mit devant sa sœur et son Pokemon, les bras écartés.

« - Zorah !

- C'est ce qu'on va voir ! »

Elle ramena son Fouinar et commença à reculer doucement.

« Comme je n'ai aucune issue avec vous ici pour le moment... Et ceci risque de m'encombrer. »

Elle montra son Otage.

« Et bien, je vous fais mes adieux... Pour le moment ! Mais, ne pensez pas que je ne vous laisserais pas un petit cadeau d'adieu. »

Elle enleva le Tanto de la gorge de Chen et le passa discrètement derrière. Puis fit une sorte de pirouette arrière et passa travers la vitre. Le temps que Savanah arrive à la fenêtre, Zorah avait disparut. Evoli était sur les talons de sa maitresse. Satine se releva et accourut vers son grand père. Elle poussa un petit cri. Savanah se retourna. Le flanc droit de son grand père était couvert de sang. C'était le « cadeau » de Zorah. Pendant que Satine pleurait. Savanah avait saisit le drap du lit et commençait à l'arracher.

« Satine, aides-moi à le porter jusqu'au lit ! »

Elles le transportèrent jusqu'au lit.

« Sa... Savanah ? Qui était cette fille ? »

C'était Chen. Savanah fronça les sourcils et lui dit :

« Ne parles pas grand père. Economise tes forces, je vais te soigner et on en reparlera après. »

Chen cligna des yeux et ne dit rien de plus. Elle l'avait appelé grand père... Peut être que Satine avait raison, tout n'était pas perdu pour elle.

Savanah regarda la plaie, elle n'était pas profonde mais juste assez pour qu'il saigne abondamment. Elle devait désinfecter et arrêter l'hémorragie. Normalement, il n'y aurait pas de séquelles. Zorah avait bien réussit son coup. Pendant qu'ils s'occupent de le soigner, elle a tout le temps nécessaire pour s'enfuir de l'île.

« - Satine ? Va chercher de quoi nettoyer la plaie.

- Mais... Mais...

- Fais ce que je te dis et dépêches toi ! »

Satine avait l'air complètement perdu. Elle partit en direction de la salle de bain. Elle ouvrit tout les placards et prit le panier à linge sale qu'elle vida pour mettre tout ce qu'elle avait trouvé. Elle courut vers la chambre de son grand père. Elle vit Jun sortir de sa chambre. Il baillait allègrement. Quand il vit l'air affolé de Satine, il lui demanda :

« Qu'est-ce qui se passe ? »

Satine ne lui répondit pas et continua sa route vers la chambre. Elle apporta tout à Savanah, qui commença à soigner son arrière grand père. Jun entra dans la salle et vit la chambre en désordre.

« Heu, il s'est passé quoi ? »

Satine énervée par l'attitude de Jun, se retourna et lui répondit sèchement et méchamment.

« Si tu t'étais réveillé avant, au lieu de dormir comme un Ronflex, tu aurais vu ce qui s'est passé ! Grand père a faillit y laisser sa peau, voila ce qui s'est passé ! »

Satine commença à pleurer. Jun ne comprenait plus rien et prit un air étonné. Savanah se tourna vers les deux autres.

« Ce n'est pas le moment de s'apitoyer sur notre sort ! On est tous sortit vivant de là, c'est ce qui est le plus important. »

Sur le coup, Savanah appuya fort sur la plaie. Chen serra les dents.

« Pardon. »

Il lui sourit.

« Mais non, ne t'en fait pas ma petite fille. »

Elle baissa les yeux et se concentra sur la plaie. Sam Chen regarda son arrière petite fille et sourit. Savanah était devenue quelqu'un de battant mais malheureusement, de dur aussi. Après tout ce qui venait de se passer, Savanah ne pouvait plus mentir et fuir le sujet de sa captivité. Chen allait lui poser des questions mais préféra attendre le lendemain pour une discussion générale. Tout le monde avait été retourné par la situation. Même Savanah. Satine était celle qui avait le plus l'air décontenancé. Elle pleurait toujours dans son coin. Il décida de l'appeler :

« Satine ? »

Elle releva la tête et regarda son grand père. Il lui fit signe de venir. Elle s'approcha. Il essuya ses larmes.

« C'est fini maintenant. Ne t'en fait pas ! On ne tue pas un vieux bougre aussi facilement que ça ! Sèches tes larmes et sourit moi. »

Satine esquissa un sourire qui avait plutôt l'air d'une grimace.

« C'est déjà mieux ! »

Il se tourna alors vers Savanah. Elle jeta un regard noir à Satine, tourna le dos et partit ranger les affaires. Le petit Evoli suivit sa maîtresse, comme à son habitude. Le Pokemon avait l'air de se comporter comme un robot. Ce qui étonna le professeur Chen. De plus, il voyait qu'à l'instant, Savanah était jalouse de sa sœur... Ce qui était normal dans un certain sens, mais pour Savanah, cela pouvait devenir dangeureux... Il a vu la façon dont Savanah se comportait et se déplaçait... Comme... Comme cette certaine Zorah. Elle était devenue une tueuse autant que l'autre jeune fille... Ce qui était inquiétant.

Chapitre 12 - Explication...


Le reste de la nuit fut paisible, néanmoins, personne n'était vraiment à l'aise. Jun était retourné dans sa chambre et regardait le plafond d'un air absent. Savanah montait la garde à la porte avec son Pokemon et Satine était restée près de son arrière grand père. Elle s'était d'ailleurs assoupit près de lui. Chen, lui, avait le cerveau en pleine ébullition... Qui ? Pourquoi ? Comment ? Savanah avait dit qu'elles n'étaient pas les seules ? Quel est ce groupe ? Une secte ? Une nouvelle Team encore plus puissante que les anciennes ? Il ne pouvait dormir. De plus, sa blessure le lançait encore un peu. Il jeta un œil à Satine qui s'était assoupit sur le coin du lit. Elle s'était repliée en chien de fusil. Elle s'agitait un peu. Elle était en train de rêver... Où peut être de cauchemarder... Elle avait l'air si fragile. Il se releva et la mit à sa place dans le lit. Il la borda et s'assit sur le coin du lit. Sur le coup, il pensa que Régis avait eut raison de vouloir la laisser à la maison. Cela aurait été préférable. Mais qui aurait pu prévoir la suite des évènements ? Il devait mettre au courant le père des filles ! Même si cela fâcherait Savanah... Il devait savoir ! Satine n'accepterait pas... Elle tient trop à sa sœur et a trop peur de la voir repartir. Le seul allié qu'il lui restait était Jun. Il lui en parlerait le lendemain.

« Savanah... Papa... Nan... Je... Nan... »

Satine faisait un cauchemar. Il posa une main sur son front pour l'apaiser. Elle se nicha alors près de son grand père. Il posa une main protectrice sur son épaule. Le fait de s'asseoir avait relancé encore plus la douleur de sa blessure. Il prit le second oreiller du lit, le mit derrière son dos et s'appuya. Il ferma les yeux, essayant de faire abstraction de la douleur. Bientôt le sommeil le gagna et il sombra dans un profond sommeil.

« Grand père ! Grand père ? »

Il ouvrit doucement les yeux et vit de grands yeux vairons. C'était Satine. Il se frotta la tête et se releva.

« Ca va mieux grand père ? »

Il passa une main sur son abdomen. Il y avait du sang qui avait passé à travers les bandages.

« Ca devrait aller. Passes-moi ma canne s'il te plait. »

Satine alla la chercher et la tendit à son grand père. Il se leva péniblement. Sa plaie lui faisait encore mal. Satine vit qu'il serra les dents.

« - Grand père peut être devrais-tu... ?

- Ca va aller ma grande. »

Savanah entra dans la pièce.

« Bonjour. »

Il s'approcha de son grand père.

« - Ca va mieux ?

- Mais oui, ça va, ça va. »

Il dit cela d'un air agacé.

« Je peux juste voir ta blessure et si les bandages ont bien tenu ? »

Chen se rassit. Savanah vit que le sang avait passé. Satine fronça les sourcils.

« Ce n'est rien, il faut juste changer les bandages. Tu n'es pas resté allongé cette nuit ? Pourtant, je te l'avais dit. »

Chen ne répondit pas. Il détourna le regard de Savanah et fit un peu la moue. Malgré ses 80 ans, le visage du professeur à l'instant reflétait l'image d'un enfant qui avait une grosse bêtise. Ce qui était assez drôle en quelque sorte. Savanah soupira.

« Je vais te changer ça. »

Satine regardait son grand père d'un air exaspéré. Chen lui répondit d'un air innocent :

« - Quoi ?

- Rien ! »

Et elle tourna les talons. A l'évidence, Satine lui faisait la tête. Enfin bon, il avait des petites filles aux caractères bien difficiles ! Après tout, ce sont des filles ! Et les filles, c'est compliqué ! Ca lui rappela sa femme et ses sautes d'humeurs, ce qui lui décrocha un petit sourire.


Vers le midi de la journée, Chen cherchait et trouva Satine qui était en train de bouder dans le jardin. Malgré ce que Savanah lui avait demandé, c'est-à-dire de rester assit, le vieux Sam ne pouvait pas s'arrêter de se mettre en mouvement. Il trouva sa petite fille assise sur un banc qui donnait vu sur la mer et s'assit à côté. Satine ne le regarda même pas, elle lui dit juste :

« Savanah, ne t'avais pas demander de rester assit ? »

Satine était toujours de mauvais poil.

« - Tu es aussi lunatique que ta sœur !

- Tu crois qu'on le tient de qui ? »

Il est vrai que de temps en temps, Sam avait des sautes d'humeur mais quand même !

« - En tout cas, moins que toi !

- Hé ! Et ton petit caca nerveux d'hier quand Savanah a fait une petite crise de rien du tout ! »

Satine commençait à être insolente mais en même temps, elle n'avait pas tord... Il ne répondit pas à l'attaque de son arrière petite fille.

« - Satine, je suis venu te parler car j'ai une service à te demander. Ce soir, vois-tu, nous sommes invités chez les Rose. Je t'en ai déjà parlé. Aujourd'hui, j'ai quelques trucs à faire et je voudrais te demander de t'occuper de ta sœur. Qu'elle apprenne comment se tenir à table, parce qu'hier soir, ce n'était pas brillant... De plus, je venais te chercher car je pense qu'on a une petite discussion à avoir tous ensemble à propos de ce qu'il s'est passé hier soir.

- D'accord grand père. Je m'occuperais de Savanah cet après midi mais... Mais s'il te plait, fais attention à toi !

- Comme je te l'ai déjà dit : des vieux bougres comme moi, ça ne se fait plus et je suis un très vieux chêne encore solide et bien enraciné. Ne t'en fais pas ! »

Après quoi, ils se levèrent et retournèrent à la maison. Une heure plus tard, tout le monde était dans le salon. Sam se tourna vers la cadette des jumelles et commença à prendre la parole.

« Bien, maintenant Savanah, je veux des explications... Nous voulons des explications...

- Je... Je ne peux rien dire... Je...

- Savanah ! Hier soir, je me suis retrouvé avec un couteau sous la gorge. J'ai faillit y passer...

- JE SAIS ! »

Elle se prit la tête entre les mains et commença à se balancer d'avant en arrière. Elle chuchotait des mots...

« Pourquoi ? Je ne peux pas... Peux pas... Non... »

Satine prit sa sœur par les épaules et se tourna vers son arrière grand père.

« Grand père ! S'il te plait ménage la ! »

Sam baissa la tête avant de reprendre :

« Savanah ? S'il te plait, dis nous au moins qui est cette fille ! »

Savanah se tenait toujours la tête mais elle prit la parole...

« Zorah ! C'est Zorah ! Elle est prête à tout pour prendre ma place auprès du Maître ! Elle est jalouse... jalouse... Elle est la plus dangereuse d'entre nous ! Elle n'a pas de conscience...

- Un Maître ? Qui ? D'entre vous ? Qui sont ces autres personnes ? Savanah ? Répond moi s'il te plait. »

Pendant qu'il disait cela, il s'était levé et s'était approché de Savanah. Il avait dit sa phrase d'un ton qui se voulait rassurant. C'est alors que contre toute attente Savanah commença à rire...

« Je ne me ferais pas avoir ! PAS AVOIR ! Jamais... JAMAIS ! »

Elle repoussa Satine et Sam qui tomba à la renverse. Jun s'était levé et commença à relever Chen. Le rire de Savanah se calma et l'expression terrifiante de son visage se changea et fit place à de la perplexité. Elle regarda son grand père par terre d'un air horrifié.

« Dé... Désolée grand père... Je... Je ne sais pas ce qu'il m'a prit... »

Savanah devait avoir un gros trouble psychologique... Chen eut peur de sa petite fille à l'instant. Elle semblait devenir schizophrène et elle avait un trouble de la personnalité assez affolant... Il n'était pas le seul à avoir peur... Ils avaient tous peur... Y compris la principale intéressée. Il se releva tant bien que mal avec l'aide de Jun et vint s'asseoir près de Savanah, qu'il prit dans ses bras.

« Bon, parlons d'autre chose. Ce soir, nous sommes invités chez les Rose. La famille dont je vous ai parlé hier. Satine va s'occuper de toi et va t'apprendre à se servir convenablement des couverts. »

Savanah se redressa et sourit. Un vrai sourire. Ses yeux pétillaient d'enthousiasme. Chen continua :

« Quant à moi, je dois me rendre chez le professeur Flora qui habite à l'autre bout de l'île. »

Satine et Savanah commençèrent à froncer les sourcils et dirent à l'unisson :

« Grand père, tu... »

Puis elles se regardèrent. On avait l'impression à l'instant qu'elles se regardaient dans un miroir. Toutes les deux à l'identique ! Sam sourit :

« Ne vous inquiétez pas. Jun m'accompagne et qui plus, j'ai une Jeep. Je n'irais pas à pied mais en voiture. »

Plus tard, en face de la maison, Chen était dans sa Jeep avec Jun. Satine et Savanah les regardaient partir sur le pas de la porte. Satine se tourna vers sa sœur et lui dit :

« Bien ! Commençons la leçon ! »

Savanah se précipita dans la maison, Satine la suivit.

Pendant ce temps, Chen regardait entrer les deux jeunes enthousiastes dans la maison.

« Enfin, je peux te parler seul à seul Jun. »

Le garçon regarda le professeur avec un grand étonnement.

« Comment ?

- Sais-tu pourquoi nous allons chez le professeur Flora ?

- Heu, non Sam... Pardon professeur ! »

Sam sourit et repensa à ce que lui avait dit Satine par rapport à son sale caractère lunatique.

« - Excuse moi pour la dernière foi dans la cuisine. Je suis un vieux grincheux... Appelles-moi Sam même si dans mon élan de stupidité, je te dis le contraire !
- Bien Mons... Non, Sam !
- Très bien, je vais t'expliquer ce que nous allons faire mais que cela reste entre nous.
- Oui Sam !
- Bien, je vais chez le professeur Flora pour pouvoir contacter Régis. »

Le sourire de Jun s'effaça.

« - Quoi ? Mais c'est du suicide !
- Non, Jun ! J'allais respecter ma parole mais ce qui s'est passé hier soir m'a convint de le prévenir. J'ai vu la mort de près. Cela concerne aussi notre famille malgré ce que disait Savanah hier soir ! Régis doit être au courant.
- Je ne veux pas aller contre votre choix et je vous l'ai déjà dit, Sam, mais c'est du suicide.
- Je sais... Mais je n'ai pas d'autre choix. »

Jun baissa la tête. Il sentait que tout cela allait mal se finir mais il savait que le professeur était quelqu'un d'assez sage pour assumer ses responsabilités.

« Monsi... Rho ! Zut ! C'est dur... Heu, Sam ?

- Oui ? »

Il lui sourit :

« Je suis quand même votre homme ! Le père de Satine m'a demandé de veiller sur elle, je le ferais quoi qu'il m'arrive et je vous suivrais...

- Quoi qu'il arrive, hein ? N'aurais-tu pas le béguin pour mon arrière petite fille ? »

Jun devint rouge et serra les dents.

« - N... Non !! Je ne... ne... ne...
- C'est bien ce que je pensais. La façon dont tu la regardes en dit long...
- Mais non ! Vous vous trompez... Non ! Je ne... Non ! Non ! Non ! »

Sam rit de plus belle.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent chez le professeur Flora. C'était une grande maison blanche. Un homme était dehors, il avait le teint mat et portait un tablier. Quand il les vit, il leur fit de grands signes. Sam arrêta sa Jeep et descendit à sa rencontre :

« Pierre ? Ca faisait si longtemps !
- Vous parlez que ça faisait longtemps. Vous habitez ici et pourtant, on ne vous voit pas trop dans notre coin. Il faut venir ici de temps en temps.
- Je sais, mais j'ai du boulot vois tu.
- Du boulot ? Je croyais que vous étiez en retraite ?
- Hum, oui en quelque sorte ! »

Pierre vit alors l'entaillure à la gorge du professeur.

« - Professeur ? Vous vous êtes coupé ?
- Heu, en quelque sorte... Enfin, c'est une longue histoire qu'il est préférable de raconter autour d'une bonne tasse de thé !
- Pourquoi il vous appelle professeur, monsieur ? »

C'était Jun. Sam sourit et prit Jun par l'épaule :

« C'est parce que c'est un très mauvais élève et qu'il refuse de changer ses habitudes. Pierre ? Je te présente Jun... C'est...
- Le fils de Sacha ! Il suffit de le regarder pour le voir ! Il est son portrait craché ! Quand nous étions jeunes, nous étions de très bons amis tu sais ? Bon, venez, entrez, je ne vais pas vous laisser à la porte. »

Ils entrèrent dans le batiment.

« Flora ? Tu es la ? »

Jun se tourna vers Sam :

« C'est qui ?
-Pierre ! Le mari du professeur Flora... Cette union en étonna plus d'un !
- Pourquoi ?
- Et bien, c'est une histoire très ancienne et très compliquée, Jun... »

Bientôt le professeur descendit.

« Ho Sam ? Ca faisait longtemps ? Que venez vous faire ici ?
- Et bien, c'est bien compliqué. Je pense qu'on devrait s'asseoir avant de commencer notre discussion. Je te présente Jun, le fils de...
- Sacha ! Il ressemble beaucoup à son père dis donc ! Bien, allons dans le salon ! »

Jun eut un petit rictus, il en avait marre que tout les gens qu'il croisait et qui connaissaient son père, faisait le rapprochement...

Quelques minutes plus tard, tout le monde était dans le salon. Sam expliqua vite ce qu'il s'était passé. A la fin de la discussion, le professeur Flora se leva.

« Sam, pourquoi n'avez-vous pas appelé la police ?

- Non ! Il ne faut pas ! Il faut que Savanah garde confiance en ses proches. Appeler la police, serait comme une trahison pour elle... Je ne veux pas.
- Alors que faites-vous ici ?
- Je voulais appeler Régis, mais chez moi, c'est trop risqué. Si Savanah le sait, elle risque de... De... Enfin, cela peut devenir dramatique mais il faut que je prévienne Régis. Il doit savoir ce qu'il se passe.
- Vous me parlez de ne pas trahir Savanah mais en faisant cela, elle risque de perdre confiance...
- Non, je ne le dirais pas à Savanah, les seuls au courrant seront Jun moi et vous, bien entendu ! Mais je veux juste que mon petit fils soit au courant.
- Bien, si tel est votre choix. Pierre ? Montres leur ou est le téléphone. J'ai du travail, je ne peux m'occuper de vous plus longtemps. »

Le professeur Flora se leva et quitta la pièce. Pierre les conduisit en silence vers un vidéophone.

« Vous êtes sur de vouloir faire ça ? »

C'était Jun.

« Je connais Régis, enfin ce qu'il est devenu et surtout j'ai un mauvais pressentiment.
- Merci Jun mais je sais ce que j'ai à faire. Mais si tu es contre, tu peux t'en aller.
- Non ! Comme je vous l'ai dit, je vous soutiendrais jusqu'au bout mais je pense que ce n'est quand même pas une bonne idée. »

Sam commença à taper le numéro de chez Régis. Le téléphone sonna. Bientôt on décrocha. Régis apparut à l'écran. Quand il vit son grand père, il sourit !

« Grand père ! Enfin, j'étais inquiet... Je n'ai pas reçut de coup de fil depuis un moment déjà. »

Sam essaya de sourire mais il ne rendit qu'une grimace. Régis sentit le malaise.

« Grand père ? Qu'est ce qu'il y a ? »

Il vit alors la coupure sur la gorge.

« Tu es blessé ? Il s'est passé quelque chose ? Satine ? C'est Satine c'est ça ? Il est arrivé quelque chose ? Dis moi ! »

Sam passa une main sur l'égratignure. Il avait la tête baissée et resta silencieux. Régis devenait de plus en plus affolé.

« C'est pas Satine ? Non ? Pas Satine ?
- Non, Régis. Elle va bien. »

Régis soupira. Il avait l'air moins crispé d'un seul coup.

« Mais... Cela à aussi toute son importance. Je devais te le dire. Régis... C'est à propos de... de... Savanah. »

Le visage du jeune professeur, se figea.

« - Savanah ? Comment ?
- Elle est en vit et à l'instant ou je te parle, elle est avec sa sœur chez moi. »

Le teint de Régis devint blanc.

« Co... Co... Comment? Mais... Depuis quand déjà... Depuis quand le savez-vous.

- Depuis hier... Je dois te dire quelque chose et te mettre en garde. Savanah... est... n'est plus la petite fille que tu as connu. Elle a des troubles d'ordre psychologique... Et elle peut se montrer assez violente...
- Violente ? Elle n'a que 12 ans ! A 12 ans on ne peut pas être...
- Régis ! Crois moi, hier soir, j'ai vu une gamine portant un Tanto et qui a essayer de me tuer et ce n'était pas du cinéma.
- Tu... Tuer ? Tu parles de Savanah ?
- Non d'une autre fille mais ta fille peut être aussi cruelle, je pense... J'ai vu ses actions et ce qu'elle peut déjà faire...
- Grand père, je... je... J'arrive dès que possible !
- NON !
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Il ne faut pas. Je ne t'ai pas mentionné quelque chose. Si tu viens, elle risque d'attenter à ta vie.
- Ma vie mais c'est ma fil...
- Tu ne l'as pas vu crois moi ! et mieux vaut retarder l'échéance de votre rencontre. »

Régis commença à rire... C'était un rire nerveux... Il dit finalement à son grand père.

« - Bien, grand père mais je veux que tu me tiennes au courant quand même. Et fais attention ! »

Il raccrocha. Pierre était resté et avait suivit la conversation.

« Vous pensez qu'il va tenir parole.
- Je l'espère... »

Chen se releva mais dans son geste, il se crispa. Sa blessure le relançait salement.

« Professeur ! »

Pierre l'aida à se rasseoir et Chen passa une main sur sa chemise. Elle était ensanglantée. En voyant le sang, Pierre et Jun s'inquiétèrent.

« Ca va ?

- Oui, rien de grave. Je crois que je vais juste m'asseoir un peu et me reposer. J'aurais dû écouter les filles... »

****

Au Bourg- Palette...

« Allo ? Bonjour, est-ce qu'il vous reste des places dans le dirigeable pour aller sur l'île de Valencia... Pour quand ?... Le plus vite sera le mieux... Un départ ce soir ? D'accord. Aucun problème. Réservation pour le professeur Régis Chen... Merci. Au revoir... »


Revenir en haut
killua-po[PW]
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2007

Messages: 812
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
jeu pokemon/online préféré: diamant
Pokédollars: 876
Moyenne de points: 1,08
Diamant

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 16:04 (2007)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir. Répondre en citant

Quel suspense  <img src=" border="0" class="xooit-smileimg" />
Excellente fic, j'ai hate de savoir ce qui se trame là-dessous Very Happy
Sinon tu dis que on ne le sait qu'à la fin du tome 2 et tu commence le tome 3...?
__________________________________________________________
Mon code ami Pokémon Perle : 5455 8999 7301
cliquez ici:ici


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:04 (2016)    Sujet du message: [Pokemon Next Generation]Tome 1 : Les Graines de l'Espoir.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PokeWifi Index du Forum -> pokemon -> creations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Pokémon, Nintendo, Pokémon Diamant, Pokémon Perle, Pokémon Ranger, Pokémon Donjon Mystère, Pokémon Donjon Mystère 2, Pokémon Rubis, Pokémon Saphir, Pokémon XD, Pokémon Colosseum, Pokémon Stadium, Pokémon Stadium 2, Pokémon Rouge, Pokémon Bleu, Pokémon version Verte, Pokémon Jaune, Pokémon Or, Pokémon Argent, et Nintendo Wifi Connection appartiennent Nintendo©.
Toute reproduction totale ou partielle de ce forum est interdite.
Remerciements Nintendo et Game Freaks.

Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com